En bref

Reprise de la surveillance policière dans les zones scolaires Trois-Rivières — Alors que se termine la semaine de relâche, il n’y a pas que les élèves qui seront de retour dans les zones scolaires. La Direction de la police de Trois-Rivières (DPTR) prévient qu’elle reprendra dès lundi ses opérations de surveillance intensive à proximité des écoles.

Les policiers porteront une attention particulière au respect des zones de 30 km/h à proximité des écoles, au non-respect des feux clignotants des autobus scolaires et au non-respect de la signalisation entourant le stationnement dans les débarcadères et les traverses pour écoliers.

La DPTR mènera également des opérations de répression envers les conducteurs qui ne respectent pas le signal des brigadiers scolaires.

La police de Trois-Rivières intervient auprès d’un homme en crise

Un homme aux prises avec des problèmes de santé mentale a dû être maîtrisé et arrêté par les policiers, samedi soir, dans un immeuble à logements de la place Atchez-Pitt, à Trois-Rivières. 

La Direction de la police de Trois-Rivières a reçu un appel vers 19 h 30 mentionnant que l’homme était en crise et cassait tout dans son logement. Puisqu’il avait tenu des propos menaçants, les policiers ont évacué deux étages de l’immeuble. Les douze personnes évacuées ont trouvé refuge dans un autobus de la Société de transport de Trois-Rivières. 

Les policiers ont ensuite établi un contact verbal avec l’individu de 31 ans, qui démontrait selon eux des signes d’un état mental perturbé, pour tenter de le calmer. Ils ont toutefois perçu un signal provenant du détecteur de fumée de l’appartement. Craignant que l’homme ait volontairement allumé un incendie, ils sont entrés rapidement à l’intérieur du logement. Ils ont constaté que la fumée provenait de nourriture à l’intérieur de la cuisinière. 

L’homme a ensuite été maîtrisé par les policiers et a été transporté en centre hospitalier pour recevoir les soins appropriés à son état de santé. L’intervention s’est terminée vers 22 h 30. Les personnes évacuées ont alors pu regagner leur logement. 

L’individu au centre de cette intervention policière pourrait être accusé de méfait pour avoir privé ses voisins de la jouissance de leurs biens, ce qui n’avait toutefois pas encore été fait dimanche. 

Blessée dans un face-à-face

Une personne a été blessée lors d’une collision frontale survenue sur le 2e rang, entre les intersections avec la Côte à Mathieu et la rue Bussière, à Daveluyville, samedi soir. Selon la Sûreté du Québec, l’accident est survenu vers 19 h 10. Une seule personne a été transportée en ambulance vers un centre hospitalier, pour des blessures mineures. Le nombre de personnes présentes à bord des deux véhicules n’a pas été précisé. On ne connaît pas la cause de cet accident, mais aucun élément criminel n’a été signalé par le corps policier.