Émilien Turcotte

Émilien Turcotte remis en liberté

Trois-Rivières — Émilien Turcotte, présumée victime d’une attaque au couteau diffusée la semaine dernière sur Facebook, peut reprendre sa liberté concernant une accusation de menace de mort à Drummondville.

L’individu de 22 ans avait été accusé dans l’histoire de l’attaque au couteau, car il est soupçonné d’avoir commis une entrave au travail des policiers. Le 24 juillet, il avait été remis en liberté selon des conditions, mais avait été gardé détenu, car il faisait l’objet d’un mandat depuis le mois de mars pour le dossier de Drummondville.

L’enquête sur la remise en liberté de Turcotte à Drummondville a eu lieu mardi. Les événements reprochés à l’individu auraient eu lieu en mai 2018.

Turcotte a pu reprendre sa liberté moyennant plusieurs conditions. Il s’est engagé financièrement, sans dépôt, pour un montant de 500 $. Il ne peut entrer en contact avec la présumée victime ni lui faire référence sur les médias sociaux.

La suite du dossier de Turcotte à Drummondville aura lieu le 18 octobre. Son dossier d’entrave à Trois-Rivières reviendra en cour le 12 septembre.

Reda Benabed est considéré comme l’auteur de cette attaque au couteau dont les images ont grandement circulé sur le web. Cet homme de 33 ans a été accusé de voies de fait armées et de voies de fait causant des lésions corporelles. Étant donné que la poursuite s’est opposée à sa remise en liberté après sa comparution, le 24 juillet, il devra patienter jusqu’au 12 août afin de subir son enquête sur remise en liberté.