Un travailleur été grièvement blessé après avoir effectué une chute de 23 pieds à l'école secondaire Chavigny.

École secondaire Chavigny: un travailleur fait une chute de 23 pieds

Un travailleur a été grièvement blessé jeudi matin sur les terrains de l'école secondaire Chavigny. Faisant une chute de 23 pieds, l'homme a subi des blessures sérieuses et a été conduit à l'hôpital. Ses blessures ne constituent toutefois pas une menace pour sa vie.
Vers 8h45, des travailleurs qui ont été témoins de la chute de l'homme ont contacté le service de police de la Ville de Trois-Rivières. Sur place, les patrouilleurs ont constaté qu'un homme qui s'affairait à des travaux de maçonnerie aurait chuté d'un échafaud. Des ambulanciers ont été dépêchés sur les lieux afin de stabiliser l'état de la victime. Conduit à l'hôpital, l'homme est dans un état stable et l'on ne craint pas pour sa vie.
Les policiers ont également saisi un support hydraulique en raison de son rôle potentiel dans l'accident. La pièce d'équipement sera envoyée en expertise dans les prochains jours afin de vérifier si elle a joué un rôle dans l'incident.
De plus, les patrouilleurs ont érigé un périmètre de sécurité autour du chantier et ont interdit tout travail de maçonnerie sur le site.
Comme il s'agit d'un accident de travail, la suite de l'enquête a été confiée à la CNESST. Jeudi après-midi, les enquêteurs de la Commission en étaient à rencontrer les témoins et à analyser la scène de l'accident.
Les travaux ne pourront pas reprendre avant la semaine prochaine. «L'entrepreneur devra fournir une méthode de travail sécuritaire et la consigner sous forme d'un document écrit qu'il présentera aux enquêteurs s'il veut reprendre ses activités», explique Sophie Gaudreault, porte-parole de la CNESST. Si les enquêteurs estiment que la méthode est conforme aux lois en vigueur, ils autoriseront la reprise des travaux.
L'entrepreneur est actuellement responsable de la réfection de la façade de l'école secondaire Chavigny, près du débarcadère des étudiants.