Une tempête a nui aux recherches dimanche sur le site de la tragédie à L'Isle-Verte.

Du renfort de la Mauricie à L'Isle-Verte

Le directeur régional de la sécurité civile et incendie pour la Maurice et le Centre-du-Québec, Sébastien Doire, et deux de ses employés se sont rendus à L'Isle-Verte, dimanche, pour aider leurs collègues déjà sur place.
<p>Sébastien Doire</p>
«Le directeur régional pour la région du Bas-Saint-Laurent, après quelques journées très intenses, avait besoin de repos. Pour éviter que les gens s'épuisent, il y a du renfort qui arrive d'un peu partout dans les régions aux alentours. C'est pourquoi nous sommes ici pour quelques jours», a souligné M. Doire.
L'équipe de la Mauricie est sur place en soutien à la municipalité et à leurs collègues des autres ministères. «On facilite la vie de nos partenaires en leur trouvant soit du matériel, soit du soutien technique. Présentement, il reste encore une personne qui n'a pas pu regagner sa demeure. On est en lien avec la Croix-Rouge», explique Sébastien Doire.
«On va faire notre possible, au courant de la journée, pour voir ce qui serait nécessaire pour sa réintégration. C'est la demeure qui était la plus près du feu. La maison a été arrosée et on veut s'assurer, avec l'eau et la glace qui s'est formée le long de la maison, que tout soit sécuritaire pour la personne qui va regagner son logement», poursuit-il.
Les conditions météorologiques ont compliqué la tâche de l'équipe de la Mauricie. «La route était bloquée entre Rimouski et L'Isle-Verte. Quand on parle de blizzard, c'est vraiment incroyable. On ne voyait rien devant, on a dû attendre que tout ça se calme avant de reprendre sécuritairement la route. Heureusement le soleil est revenu et ça nous a permis de reprendre le travail normalement», note M. Doire.
Ce dernier a pu constater, seulement de loin, les dégâts causés par l'incendie. «La scène est très bien protégée pour permettre aux enquêteurs de pouvoir travailler dans un endroit où les conditions sont favorables. On ne pouvait pas trop s'approcher», souligne-t-il.
L'équipe qui accompagne M. Doire sera sur place jusqu'à mardi soir pour prêter main-forte à la municipalité.