Jonathan Tremblay Grenier

Double tentative de meurtre: Tremblay Grenier remis en liberté

TROIS-RIVIÈRES — Un des cinq individus qui seraient impliqués dans la double tentative de meurtre survenue la semaine dernière à Trois-Rivières a pu reprendre sa liberté.

Jonathan Tremblay Grenier, 22 ans, subissait son enquête sur remise en liberté lundi au palais de justice de Trois-Rivières. Il est accusé de voies de fait armées contre une femme.

Le tribunal lui a imposé plusieurs conditions associées à sa remise en liberté. Le Shawiniganais doit entre autres respecter un couvre-feu, ne pas se trouver sur la rue Saint-François-Xavier (où les événements sont survenus) et ne pas communiquer avec les présumées victimes ni avec les coaccusés dans cette affaire.

Alex Vallée

Une accusation de possession de stupéfiant a été ajoutée à son actif. Son dossier reviendra en cour le 18 mai.

Alex Vallée, 20 ans, était aussi de retour devant la cour pour son enquête sur remise en liberté. L’individu de Saint-Boniface est notamment accusé de tentative de meurtre, de voies de fait graves, de voies de fait armées et de possession non autorisée d’une arme à autorisation restreinte. Comme il souhaitait être évalué par une maison de thérapie, son dossier a été remis au 3 avril.

Pour sa part, Alexis Lalande subira son enquête sur remise en liberté mercredi. L’individu de 18 ans est accusé de tentative de meurtre, de voies de fait graves et de voies de fait armées.

Alexis Lalande

L’enquête de Lalande aura lieu le même jour que celle de Jimmy Doucet Boivert et de Tom Drapeau. Doucet Boisvert, un Trifluvien de 19 ans, fait notamment face à des accusations de tentative de meurtre, de voies de fait graves et de voies de fait armées. Drapeau, un citoyen de Saint-Mathieu-du-Parc âgé de 18 ans, est accusé de tentative de meurtre par le biais de la complicité après le fait, de voies de fait graves et de voies de fait armées.

Les cinq jeunes hommes se sont rendus, jeudi midi, dans une maison de la rue Saint-François-Xavier afin de régler un différend. La situation a mal tourné: un des individus aurait ouvert le feu sur deux personnes et des coups auraient été portés avec un bâton. Les deux personnes ont été blessées.