Les événements seraient survenus dans ce logement de la rue Saint-François-Xavier.

Double tentative de meurtre à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — Cinq hommes ont comparu, vendredi après-midi au palais de justice de Trois-Rivières, relativement à une double tentative de meurtre survenue dans le secteur Sainte-Cécile à Trois-Rivières.

Il s’agit d’Alexis Lalande, 18 ans, dont le lieu de domicile demeure pour l’instant inconnu, d’Alex Vallée, 20 ans de Saint-Boniface, Jimmy Doucet Boisvert, 19 ans de Trois-Rivières, Tom Drapeau, 18 ans de Saint-Mathieu-du-Parc et Jonathan Tremblay Grenier, 22 ans, de Shawinigan. 

Alex Vallée

Vers 12 h 15 jeudi après-midi, ils se sont rendus dans une maison de la rue Saint-François-Xavier à Trois-Rivières afin de régler un différend. Bien que l’information n’ait pu être confirmée par les autorités, le conflit en question porterait notamment sur un chien.

Jonathan Tremblay Grenier

Or, la situation a rapidement tourné au vinaigre au point qu’un des individus a ouvert le feu sur l’homme et sa conjointe avec une arme de poing. Des coups auraient été également été portés avec un bâton. Blessées, les deux victimes ont été immédiatement transportées à l’hôpital. Toutefois, on ne craint pas pour leur vie. 

Tom Drapeau

Pendant ce temps, les suspects ont pris la fuite. Une enquête a alors été effectuée afin d’identifier les suspects et de les localiser. Vers 3 h dans la nuit, quatre d’entre eux ont été arrêtés à proximité d’un bar de Saint-Boniface. Le cinquième homme a pour sa part été intercepté sur l’autoroute 40 près de Trois-Rivières.

Jimmy Doucet Boisvert

Un total de 24 accusations ont été portées contre eux lors de leur comparution. Jimmy Doucet Boisvert, Alexis Lalande et Alex Vallée sont notamment accusés de tentative de meurtre en utilisant une arme à autorisation restreinte, soit un revolver de calibre 22 et de voies de fait graves contre l’homme. Ils font face aussi à des accusations d’avoir déchargé une arme à feu sur sa conjointe, de voies de fait graves et de voies de fait armées avec un bâton contre celle-ci. De même, Alex Vallée doit répondre à des chefs de possession non autorisée d’une arme à autorisation restreinte tant au moment du délit que lors de son arrestation au cours de la nuit, d’utilisation d’une arme lors de la perpétration des voies de fait et, enfin, de bris d’engagement puisqu’il n’avait pas le droit d’avoir des armes.

Alexis Lalande

Une accusation de menace de mort a aussi été portée contre Jimmy Doucet Boisvert en lien avec des propos tenus contre une troisième personne. Tom Drapeau est pour sa part accusé de tentative de meurtre par le biais de la complicité après le fait, de voies de fait graves et de voies de fait armées. Quant à Jonathan Tremblay Grenier, une seule accusation a été portée contre lui soit celle de voies de fait armées contre la femme. 

La Couronne s’est objectée à la remise en liberté de tous ces individus en raison de la gravité des crimes qui leur sont reprochés. Qui plus est, certains d’entre eux, c’est-à-dire Jonathan Tremblay Grenier et Alex Vallée, ont des causes pendantes et des antécédents judiciaires. Dans le cas de Jimmy Doucet Boisvert et Tom Drapeau, leur enquête sur caution a été reportée au 28 mars. Dans le cas d’Alex Vallée, Jonathan Tremblay Grenier et Alexis Lalande, leur dossier a été reporté pour la forme au 26 mars. D’ici là, ils ne peuvent pas communiquer entre eux ni contacter les présumées victimes.