François Beausoleil

Dix ans de souvenirs à retrouver

Le 23 décembre, François Beausoleil s'est fait cambrioler. Les malfaiteurs ont emporté avec eux des objets de valeur, tous les cadeaux de Noël, mais ils ont surtout dérobé des souvenirs. Des centaines de photos enregistrées sur des clés USB. Ces images «qui n'ont pas de prix» sont irremplaçables, si bien que le résident de Pointe-du-Lac a lancé un cri du coeur sur les réseaux sociaux. Il souhaite que le voleur les retourne de façon anonyme.
«S'ils (les voleurs) prennent connaissance de ce message, j'aimerais qu'ils me les retournent de façon anonyme. C'est un bien très précieux à mes yeux, irremplaçable en fait. SVP, partagez...», a lancé François Beausoleil sur sa page Facebook et quelques pages publiques.
Ces photos, ce sont celles de ses voyages, de sa famille, en fait, toutes ses photos des dix dernières années, incluant celles de ses enfants de leur naissance à aujourd'hui. Ce n'est que mardi que François Beausoleil s'est rendu compte que les clés USB étaient manquantes.
En plus de tous les souvenirs qui ont disparus, François Beausoleil a dû remplacer les cadeaux de Noël volés.
«Tout ce que je me suis fait voler le 23 décembre, c'est plate. C'est vraiment désagréable. Évidemment, je me suis rendu compte des gros morceaux que je me suis fait voler, mais cette petite boite-là dans laquelle étaient placées mes clés USB était dans ma bibliothèque en bas. [...] C'est seulement mardi en cherchant les factures pour l'assurance que je me suis rendu compte que cette boite avait été volée.»
«On m'a volé mon appareil, un Nikon D300, je trouvais ça dommage, mais ça se remplace. Je me disais que de toute façon, j'avais les clés USB. [...] Je me retrouve maintenant avec quelques photos restantes sur Facebook, quelques-unes sur mon ordinateur, mais c'est l'ensemble de mes photos qui se retrouvent sur ces clés qui ont été volées», raconte-t-il.
Un deuxième coup de poing en plein visage après s'être fait dérober plusieurs objets de valeur et tous les cadeaux sous l'arbre de Noël. D'ailleurs, François Beausoleil a dû courir les magasins la veille de Noël pour remplacer les cadeaux destinés à ses enfants.
«Le 24 décembre, je devais travailler. J'ai demandé à ma collègue de me remplacer une partie de la journée pour me permettre de magasiner à nouveau», lance M. Beausoleil. 
«Imaginez, je me retrouvais avec aucun cadeau pour mes enfants. Les adultes sont en mesure de comprendre, mais mes enfants croient encore au père Noël. C'est difficile d'expliquer que le père Noël n'est pas passé chez nous», ajoute-t-il.
Avec son cri du coeur, François Beausoleil n'espère pas revoir tous ses biens. Ce qu'il souhaite, c'est de récupérer ses photos.
«Ce sont des souvenirs qui, malheureusement, ne peuvent pas se remplacer. Alors plus les gens en parlent, plus j'ai de chance de les retrouver.»
Le citoyen de Pointe-du-Lac a même été surpris par l'effet de sa publication. «J'ai partagé ça mardi soir, et aujourd'hui (mercredi) il y avait au-delà de 5000 partages. Ça rejoint beaucoup de monde et ç'a un impact assez large», commente-t-il.
«J'avais de l'attachement pour certains objets que je me suis fait voler, mais disons que les clés USB, je l'avoue, c'est difficile à accepter. C'est 10 ans de souvenirs photos qui ont disparu d'un seul coup. En plus, une clé USB n'a aucune valeur de revente. J'apprécierais vraiment beaucoup qu'ils me les retournent».
Maintenant, il ne reste plus qu'à garder espoir que les malfaiteurs lui fassent un cadeau pour le jour de l'an en ramenant les précieuses clés USB là où elles ont été dérobées peu de temps avant Noël.