Les policiers continuent d'enquêter dans le dossier de la disparition d'Yvon Guévin.

Disparition: les recherches n'ont rien donné

Le blitz de recherches afin de retrouver Yvon Guévin ne s'est pas soldé par un succès, mardi et mercredi à Pierreville. La Sûreté du Québec nage toujours dans l'inconnu afin de retrouver le septuagénaire.
<p>Yvon Guévin, 75 ans, de Pierreville, est porté disparu depuis plus d'un mois. </p>
<p>Le véhicule d'Yvon Guévin.</p>
Les policiers espéraient bien être en mesure d'obtenir de l'information afin d'orienter leurs recherches de manière plus précise. Les opérations de porte-à-porte effectuées à Pierreville et dans les villages avoisinants n'ont rien donné, tout comme le travail de ratissage des cours d'eau et fossés de la région.
Les policiers se sont aussi attardés à la Haute-Mauricie où M. Guévin avait l'habitude d'aller pêcher. «Nous avons vérifié à cet endroit mais nous n'avons rien trouvé. Les enquêteurs ont aussi visité un endroit supplémentaire tard en soirée mais il n'y avait rien», raconte le porte-parole de la Sûreté du Québec, Hugo Fournier.
Les forces de l'ordre concentreront leurs efforts dans les prochains jours à tenter de retrouver le véhicule du disparu, un Jeep Cherokee rouge vin 1989, ce qui leur permettrait d'identifier le lieu où le septuagénaire a disparu.
Une unité d'urgence dépêchée de Québec est venue donner un coup de main aux policiers de la MRC Nicolet-Yamaska. Les forces de l'ordre de Sorel-Tracy et Drummondville gardent aussi l'oeil ouvert.
<p>Le chien d'Yvon Guévin, Costaud.</p>
La Sûreté du Québec a aussi fait appel à une technicienne en recherche de territoire. Celle-ci, avec l'aide du système GPS, sera en mesure de cartographier la région et s'assurer qu'aucun endroit n'ait été oublié lors des fouilles. «On s'est attardé à des routes secondaires. Avec l'hélicoptère, nous sommes allés voir des chemins où nous n'étions pas capable d'aller. Avec l'aide d'un véhicule tout-terrain, nous sommes aussi allés dans les rangs et les chemins de terre», explique M. Fournier.
Aucune option ne semble avoir été laissée au hasard. Plusieurs vacanciers à bord de bateaux ont prêté main-forte aux enquêteurs en parcourant la rivière Saint-François, bien que celle-ci n'est pas très profonde. D'autres recherches en ce sens pourraient être effectuées dans les prochain jours.
Toute information permettant de retrouver M. Guévin peut être transmise de façon confidentielle à la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.