Jeudi, les plongeurs de la Sûreté du Québec étaient à Louiseville pour ratisser la rivière du Loup. Vendredi, ce sont des recherches terrestres qui vont s'opérer.

Disparition de Mélissa Blais: les recherches se poursuivent

Plus de deux semaines depuis la mystérieuse disparition de Mélissa Blais, 34 ans, disparue depuis le 2 novembre dernier, ce ne sont pas les déploiements policiers qui ont manqué cette semaine en Mauricie. Encore une fois vendredi,les recherches se sont poursuivies dans la région de Louiseville afin de retrouver cette mère de famille.

Pendant une bonne partie de la journée vendredi, les policiers de la Sûreté du Québec ont patrouillé certaines routes de Loui-
seville, Maskinongé et Yamachiche, à l’aide de VTT et de l’hélicoptère de la SQ qui a été mise à contribution en milieu de journée.

Ils ont notamment prêté une attention particulière à certaines routes qui auraient pu être empruntées par Mélissa Blais avec son véhicule.
Aucun indice ou trace de la voiture de la dame n’a toutefois été repéré dans le cadre de ses recherches effectuées vendredi, a précisé la porte-parole de la Sûreté du Québec en Mauricie, Éloise Cossette.

Rappelons que Mélissa Blais est portée disparue depuis le 2 novembre dernier. Elle conduit une Toyota Corolla 2011. Son véhicule est de couleur noire, il a quatre portes et est immatriculé Y70 FAD.

Un peu plus tôt cette semaine, un hélicoptère de la SQ avait survolé la région pour tenter de repérer le véhicule de la dame. Jeudi, des plongeurs de la Sûreté du Québec ont ratissé la rivière du Loup, aux environs de Louiseville, sans succès.

Des initiatives citoyennes pour le week-end

Au cours de la fin de semaine, des recherches citoyennes devraient être menées sur le territoire de la Mauricie. À Louiseville, dimanche, une dizaine de véhicules devraient notamment sillonner les petites routes de la région afin de retrouver des indices pouvant faire avancer l’enquête, une initiative mise sur pied par le maire de Louiseville, Yvon Deshaies.

«Nos plans ont changé en cours de route, puisque je souhaitais que l’on vérifie au départ, cette fin de semaine, la rivière du Loup. Mais comme la SQ a vérifié cette portion cette semaine, quelques bénévoles à bord de leur voiture vont vérifier certains endroits isolés sur le territoire de la Mauricie afin de retrouver le véhicule de Mélissa Blais. Ce ne sera toutefois pas un déploiement majeur, mais des recherches citoyennes», a-t-il mentionné.

Disparition d’un homme à Deschaillons

En marge de la disparition de Mélissa Blais, la Sûreté du Québec est par ailleurs à la recherche de Léopold Beaudoin, un homme de 84 ans de Deschaillons, disparu depuis le 12 novembre dernier.

M. Beaudoin aurait été vu pour la dernière fois lors de cette journée vers 9 h, à sa résidence de la 18e Avenue, à Deschaillons.
Son véhicule a été retrouvé à son chalet du chemin de la Falaise du Soleil.

L’homme mesure 1,63 m et pèse 72 kg. Il a les cheveux blancs et les yeux bruns. Ses proches auraient des raisons de craindre pour sa sécurité.

En collaboration avec Paule Vermot-Desroches