Jacqueline Melançon, 69 ans, est portée disparue depuis le 11 mai dernier.

Disparition de Jacqueline Melançon: vol de reconnaissance au-dessus de Saint-Stanislas

La Sûreté du Québec a effectué, vendredi, un vol de reconnaissance en hélicoptère afin de colliger des nouvelles informations qui pourraient la mettre sur la piste de Jacqueline Melançon, 69 ans, disparue depuis le 11 mai dernier.
L'hélicoptère a ainsi survolé la rivière Batiscan et la rivière des Envies, où le véhicule de Mme Melançon avait été repêché le 15 mai, reposant à plus de 20 pieds de profondeur. Le corps du conjoint de Mme Melançon, Marcel Pronovost, 76 ans, se trouvait à l'intérieur.
La sergente Éloïse Cossette de la Sûreté du Québec signale qu'aucun nouvel indice n'a incité les enquêteurs à parcourir la région du haut des airs. Ce vol de reconnaissance pourrait justement permettre de dénicher des éléments supplémentaires. Dans la positive, une équipe au sol sera mandatée.
«On vient de façon sporadique. Comme la visibilité était bonne aujourd'hui, on est venu faire des tours. On n'oublie pas», assure la sergente Cossette. Après la tournée de vendredi, les enquêteurs évalueront si certaines zones des deux rivières seront explorées derechef.