Le poids lourd a embouti six autres véhicules. Plusieurs personnes ont été blessées, dont une ne présentant aucun signe de vie, selon la police.
Le poids lourd a embouti six autres véhicules. Plusieurs personnes ont été blessées, dont une ne présentant aucun signe de vie, selon la police.

Deux morts et huit blessés dans une collision à Saint-Roch-de-Mékinac

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
SAINT-ROCH-DE-MÉKINAC — Un grave accident impliquant sept véhicules dont un poids lourd a causé la mort de deux personnes et en a blessé huit autres, le 27 août après-midi, sur la route 155 à Saint-Roch-de-Mékinac.

L'accident serait survenu vers 16 h, selon la Sûreté du Québec (SQ).

«Un poids lourd circulant en direction sud aurait percuté un véhicule qui était ralenti ou immobilisé à l'approche d'une zone de travaux. Cinq autres véhicules ont été emboutis. Le premier véhicule embouti s'est par ailleurs retrouvé sous le tracteur routier», précise le sergent Louis-Philippe Bibeau, porte-parole de la SQ.

La police a dans un premier temps indiqué avoir retrouvé une personne «ne démontrant aucun signe de vie» dans le véhicule qui s'est retrouvé sous le poids lourd. Lorsque celui-ci a pu être soulevé et déplacé, une deuxième victime a été découverte. On ignore pour l'instant le sexe et l'âge des victimes.

Huit autres personnes ont subi des blessures dans cette collision. Cinq d'entre elles ont été transportées à l'hôpital. Deux personnes se trouvaient dans un état grave et ont dû être transférées dans un centre hospitalier à l'extérieur de la région.

Des travaux d'asphaltage sont en cours à cet endroit. La circulation se faisait en alternance, avec l'aide d'un véhicule escorte, entre 6h et 18h les jours de semaine. En raison de l'accident, la route 155 a été fermée à la circulation à la hauteur du kilomètre 26, mais un détour a été mis en place par le ministère des Transports,  permettant aux véhicules de se rendre de La Tuque à Shawinigan sans devoir passer par Saint-Tite.

Un véhicule s'est retrouvé coincé sous le poids lourd.

«À toute vitesse»

Le Nouvelliste a d'ailleurs pu s'entretenir brièvement avec le conducteur du véhicule escorte qui assurait la circulation au moment de l'accident.

«J'allais partir avec la file de véhicules (pour traverser le chantier), quand j'ai vu le camion arriver à toute vitesse. J'ai mis la pédale au plancher et je me suis tassé pour éviter la collision et j'ai vu le camion ramasser tout le monde. Quand je suis sorti de mon véhicule, c'était l'hécatombe», témoigne l'homme, encore sous le choc.

Plusieurs ambulanciers étaient sur les lieux à l'arrivée du Nouvelliste, ainsi que des pompiers. Des reconstitutionnistes de la SQ et de Contrôle routier Québec, ainsi que des enquêteurs ont été envoyés sur place pour tenter de comprendre le fil des événements. Une inspection mécanique sera réalisée sur le camion. La police envisage cependant l'hypothèse d'une distraction.