Deux cabanes de pêche au poulamon installées sur la glace de la rivière Sainte-Anne ont été rasées par les flammes, jeudi après-midi.

Deux cabanes de pêche rasées par le feu à Sainte-Anne-de-la-Pérade

Deux cabanes de pêche au poulamon installées sur la glace de la rivière Sainte-Anne et appartenant au pourvoyeur Claude Devault ont été rasées par les flammes, jeudi après-midi. Heureusement, aucun client n'avait loué ces cabanes au moment de l'incendie.
Lorsque le feu s'est déclaré, des pourvoyeurs ont tenté de l'éteindre avec de la neige, avant que les pompiers n'interviennent.
Le président de l'Association des pourvoyeurs de pêche aux petits poissons des chenaux, Steve Massicotte, soutient que les deux chalets de pêche, situés très près l'un de l'autre, venaient d'être installés sur la rivière. «Le feu a été foudroyant. Les cabanes venaient d'être installées et le poêle de l'une d'elles a surchauffé», a-t-il expliqué en précisant qu'un tel événement s'est déjà produit à Sainte-Anne-de-la-Pérade, il y a quelques années. «Ce sont des chalets en bois et lorsqu'il fait -30 degrés Celsius, les pourvoyeurs doivent chauffer davantage.»