Des voleurs de chantiers arrêtés

Des présumés voleurs de chantiers qui auraient sévi aux quatre coins du Québec, dont en Mauricie et au Centre-du-Québec, ont été arrêtés, mardi, par la Division des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec, en collaboration avec le Service de police de la Ville de Québec et le Service de police de la Ville de Lévis.

Les policiers ont arrêté quatre hommes de la région de Québec et ont procédé à sept perquisitions en lien avec une série d’introductions par effraction.  Cette enquête aurait permis de résoudre une quinzaine de dossiers.

«L’enquête démontre que les suspects auraient commis des vols d’outils au cours des derniers mois, à l’intérieur de remorques et roulottes d’entrepreneurs ainsi que sur des chantiers de construction dans les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches, de la Mauricie, du Centre-du-Québec, de Lanaudière et au Saguenay-Lac-Saint-Jean», explique la Sûreté du Québec, dans un communiqué.

Les perquisitions ont été effectuées à Rivière-du-Loup, Québec et Stoneham. Elles ont permis de récupérer plusieurs objets volés. 

Un homme, de 37 ans, de Québec a été arrêté à Rivière-du-Loup et devrait comparaître, mercredi, au palais de justice de Québec. Les trois autres suspects, âgés de 38, de 50 et de 52 ans, comparaîtront à une date ultérieure. Ils pourraient faire face à diverses accusations d’introductions par effraction, de vols et de possession de biens criminellement obtenus, soit des outils.

L’enquête se poursuit.  Elle a été initiée à la suite d’un signalement au sujet d’une problématique de vols d’outils dans différentes régions du Québec.

Toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.