Des constats d’infraction informatisés

TROIS-RIVIÈRES — L’émission de constats d’infraction par les policiers de la Sécurité publique de Trois-Rivières sera bientôt informatisée. La Direction de la sécurité publique vient en effet de faire l’acquisition d’un nouveau système de gestion des opérations policières afin de centraliser toutes les opérations dans un seul et même logiciel, impliquant du même coup la fin des constats d’infraction rédigés de façon manuelle.

Le conseil municipal de Trois-Rivières a en effet adopté une résolution, mardi soir, octroyant un contrat de 4 145 941$ pour obtenir des services professionnels de support et d’accompagnement, sur une durée de 20 ans, pour l’implantation d’un logiciel de gestion policière. Ce contrat inclut le support technique et les licences avec l’option de remplacement de la console téléphonique.

Ce logiciel, fourni par l’entreprise Emergensys Solutions de Québec, permettra donc de prendre en charge toutes les opérations policières en considération, allant justement de l’émission de constats d’infraction jusqu’à la gestion des cartes d’appel, explique le directeur général adjoint de la Ville de Trois-Rivières et directeur des Travaux publics, Ghyslain Lachance.

«C’est une formule qui va également permettre de sauver du temps de travail pour les policiers. Plutôt que de passer beaucoup de temps à la rédaction manuelle pour ensuite transférer le tout dans le système informatique, les manipulations pourront être prises en charge plus rapidement, ce qui veut aussi dire que nos policiers consacrent plus de temps à faire de la patrouille ou être disponibles pour des appels pour les citoyens», indique Ghyslain Lachance.

La date d’entrée en fonction de ce nouveau système informatique n’a pas encore été précisée, mais M. Lachance assure que l’implantation sera faite en 2018-2019.