Denis Houle

Denis Houle plaide coupable

Denis Houle, 46 ans de Shawinigan, a plaidé coupable, mardi matin, à un chef d'incitation à des contacts sexuels envers une mineure alors qu'il était en situation d'autorité et de confiance.
Les faits qu'il a admis sont survenus entre janvier 1994 et janvier 1996 à Notre-Dame-du-Mont-Carmel. La victime, qui était la gardienne de ses enfants, était alors âgée entre 15 et 17 ans.
Il a donc profité de sa situation d'autorité et du lien de confiance pour l'abuser à une trentaine de reprises par des attouchements et des gestes de masturbation.
La procureure de la Couronne, Me Marie-Ève Paquet, a par ailleurs arrêté les procédures sur le deuxième chef d'agression sexuelle à la lumière de ce premier plaidoyer.
Puisqu'il n'a aucun antécédent judiciaire, son avocat Me Serge Milette a demandé à la juge Guylaine Tremblay d'ordonner la confection d'un rapport prépénal et d'un rapport sexologique en vue des plaidoiries sur la sentence, ce qui lui a été accordé. La cause a été reportée au 1er juin.