Cette résidence de la rue Principale à Saint-Boniface a été visée par la perquisition.

Démantèlement d’un réseau de trafic de drogue

Trois-Rivières — Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont procédé jeudi soir au démantèlement d’un réseau de distribution de stupéfiants en Mauricie.

Sous la responsabilité de l’Escouade régionale mixte (ERM) Mauricie, une trentaine de policiers participent à des perquisitions qui ont lieu dans les municipalités de Saint-Roch-de-Mékinac, Saint-Boniface et Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

«Ce réseau effectuait principalement le trafic de cocaïne et de haschich. Aucune arrestation n’est prévue au cours de cette opération», explique par voie de communiqué le sergent Stéphane Tremblay, porte-parole à la Sûreté du Québec.

«Les ERM sont des partenariats entre services de police qui ont comme objectif une mise en commun des ressources pour mieux lutter contre le crime organisé, et ce, dans toutes les régions du Québec.»

En raison de l’arrêt Jordan, la SQ a d’abord procédé à des perquisitions afin de recueillir les preuves nécessaires aux arrestations des personnes impliquées. Cette façon de faire permet d’éviter des délais dans les procédures judiciaires et ainsi permettre aux accusés de se soustraire à la justice. 

La SQ invite tous ceux qui ont des informations sur du trafic de stupéfiants à communiquer de manière confidentielle avec la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264.