Ronald Sauvé est le directeur par intérim du service de sécurité incendie de Bécancour.

Dehors, la cendre!

BÉCANCOUR — Des citoyens de Bécancour savent depuis dimanche soir que la cendre d’un poêle à bois doit toujours être remisée à l’extérieur d’un bâtiment afin d’éviter une situation qui peut avoir des conséquences mortelles en raison de la présence de monoxyde de carbone.

Les occupants d’une résidence du chemin des Milans, secteur de Gentilly, ont constaté de la fumée à leur retour à la maison. L’appel au 911 a été reçu vers 23 h 34 et une quinzaine de pompiers ont été dépêchés sur les lieux.

L’appel ne laissait présager rien de bon. Mais heureusement, aucun foyer d’incendie n’était à l’origine de la fumée observée dans le sous-sol. Celle-ci se dégageait d’un récipient métallique contenant de la cendre.

«Dans une chaudière de métal, le centre reste chaud. Des tisons peuvent être là. Elles brûlent très lentement par manque d’oxygène. Il n’y a pas de risque de passer au feu avec ces tisons, mais il y a une production de monoxyde de carbone qui va s’accumuler dans la résidence. S’il y a de bons tisons, il peut y avoir présence de fumée. S’il n’y a pas d’avertisseur (de monoxyde de carbone), les gens peuvent s’intoxiquer. Cela peut avoir des conséquences graves, ça peut être mortel. Quand on vide un poêle, on met les cendres à l’extérieur», note Ronald Sauvé, directeur par intérim du service de sécurité incendie de la Ville de Bécancour.

Lorsque la cendre se trouve dans le poêle, la cheminée va faire son travail: elle va tirer vers l’extérieur le monoxyde de carbone. C’est tout le contraire lorsque la cendre est disposée dans un contenant à l’intérieur d’une maison.

Le poêle avait pourtant été vidé de ses cendres quelques jours auparavant. Malgré ce fait, le risque que de la fumée s’en échappe était bien réel. «Des cendres peuvent se consumer durant 10 jours. Les gens ne sont pas conscients de ça», rappelle M. Sauvé, en indiquant que les pompiers de Bécancour ont répondu à deux appels du même genre durant la période des fêtes.

Voilà pourquoi la cendre doit toujours être placée à l’extérieur, loin de tout bâtiment et dans la neige afin de refroidir le tout. Un contenant de cendre déposé sur une terrasse en bois risque de causer un incendie en raison de la chaleur qui peut s’en dégager.

Cette prudence quant à la température de la cendre est aussi de mise lorsque vient le temps de la jeter. Ronald Sauvé recommande de la verser dans un sac de plastique ou de papier avant de la placer dans les ordures. Si la cendre est encore chaude, les gens constateront rapidement que le sac va brûler. De cette façon, les citoyens vont éviter que des sacs de cendre allument un incendie dans un camion de déchets.