Le Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) de Trois-Rivières.

Décès par suicide au CHAUR: l'enquête publique commence mercredi

L'enquête publique du coroner, Me Luc Malouin, sur le décès de Ginette Poisson, le 5 octobre 2013, au Centre hospitalieraffilié universitaire régional de Trois-Rivières (CHAUR), se tiendra de mercredi à vendredi, à la salle 3.11 du palais de justice de Trois-Rivières.
Rappelons que Mme Poisson s'est enlevé la vie alors qu'elle était hospitalisée au pavillon Sainte-Marie du CHAUR.
Selon le Bureau du coroner, «l'audition de témoins est nécessaire afin de clarifier les circonstances de ce décès et, s'il y a lieu, de permettre au coronerde formuler des recommandations visant la protection de la vie humaine».
L'enquête devait d'abord avoir lieu en août avant d'être reportée en décembre.
La surveillance et la sécurité des lieux de même que l'évaluation du risque suicidaire de la dame devraient être au centre de cette cause.
Une enquêtrice de la Sécurité publique de Trois-Rivières, des agents de sécurité, des infirmières, des médecins et des membres de la famille de Mme Poisson vont témoigner.