Pierrik Houle

Début de l'enquête préliminaire de Guy Richard

L'enquête préliminaire de Guy Richard, cet homme accusé d'avoir causé la mort de Pierrik Houle en décembre 2012 à Sainte-Perpétue, a commencé, lundi, au palais de justice de Drummondville.
L'individu de 42 ans, domicilié à Notre-Dame-du-Bon-Conseil, est accusé de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort et de délit de fuite mortel.
On se rappellera que le 21 décembre 2012, vers 20 h, Pierrik Houle, 19 ans, avait été happé mortellement sur la rue Principale à Sainte-Perpétue alors qu'il faisait son jogging. Personne ne lui avait porté secours. C'est un ami de la famille qui avait découvert son corps trois heures plus tard. Guy Richard était cependant revenu sur le lieu de l'accident mais avec un autre véhicule. Des témoins l'avaient aperçu.
L'enquête préliminaire devrait par ailleurs se poursuivre mardi. Cette étape des procédures judiciaires vise, entre autres, à déterminer si la preuve est suffisamment forte pour justifier la tenue d'un procès. Elle permet également à l'accusé et à l'avocat de la défense d'entendre les détails de l'affaire et d'interroger les témoins.
Notons qu'en vertu d'une ordonnance de non-publication, il nous est impossible de révéler le contenu de la preuve et des témoignages qui ont été entendus lundi.
Guy Richard bénéficie présentement de sa liberté. Au terme d'une enquête sur détention tenue en janvier 2013, il avait pu être libéré mais sous de sévères conditions. Parmi celles-ci, il lui est interdit de conduire, de consommer de l'alcool et même d'en avoir à la maison. Il doit également respecter un couvre-feu de 21 heures à 7 h. Enfin, l'accusé a dû déposer un montant de 1000 $ et s'engager pour une somme supplémentaire de 10 000 $.