La remorque s’est renversée sur le côté de la route 155, à quelques kilomètres au sud de La Tuque.

De nombreuses ruches endommagées

La Tuque — Un apiculteur de Saint-Denis-sur-Richelieu doit essuyer de lourdes pertes à la suite d’un accident survenu sur la route 155 dans la nuit de samedi à dimanche à La Tuque. Des centaines de ruches ont été lourdement endommagées et des milliers d’abeilles sont mortes ou perdues dans la nature.

«Elles sont pratiquement toutes mortes», lance au bout du fil François Loiseau, le propriétaire de l’entreprise qui porte son nom. 

«Les ruches étaient toutes à terre et brisées. Certaines ne pouvaient même pas être ramassées. J’ai 120 boîtes de totalement brisées.»

Après une journée passée dans les champs de clients, les ruches ont été transportées de nuit lorsque les abeilles dorment vers les champs d’autres clients. Il s’agit d’une opération normale pour les apiculteurs en cette période de pollinisation. 

Les ruches ont été transportées par le fils de François Loiseau. Lorsqu’il est arrivé près de La Tuque, la remorque qu’il transportait s’est chavirée. Selon la Sûreté du Québec, il semble que l’homme se soit endormi au volant. 

Les ruches ont été projetées au sol, causant des dégâts importants. 

François Loiseau ajoute que les conséquences financières sont majeures. Chaque ruche endommagée contient entre 20 000 et 30 000 abeilles. 

De plus, ces ruchers venaient pour plusieurs d’être acquis par l’apiculteur. Ses ruchers avaient été attaqués par une maladie au cours de la dernière année, entraînant un très haut taux de mortalité. L’accident de ce week-end s’ajoute au malheur de son entreprise.

La remorque s’est renversée sur le côté de la route 155, à quelques kilomètres au sud de La Tuque.