Dave Dubé formellement accusé de fraudes et vols

TROIS-RIVIÈRES — Un entrepreneur en construction de Trois-Rivières, Dave Dubé, qui aurait floué pour des centaines de milliers de dollars plus d’une dizaine de personnes et d’entreprises de la région, a formellement été accusé, mardi matin, de fraudes et de vols.

Pour l’occasion, le suspect était absent, ce qui a d’ailleurs déçu certaines de ses présumées victimes qui avaient pris la peine de se rendre au palais de justice pour le voir. Dave Dubé était plutôt représenté devant le tribunal par Me David Edmunds, au nom de Me Michel Lebrun, par le biais d’une désignation d’avocat. Aucun choix n’a été fait quant au mode de procès choisi, pas plus qu’un plaidoyer.

Le procureur de la Couronne, Me Julien Beauchamp-Laliberté, a cependant pris soin d’expliquer à la juge Guylaine Tremblay que la preuve a été transmise à la défense. Déjà, une offre de règlement aurait été mise sur la table par le ministère public. Le dossier a été reporté au 15 septembre pour permettre à la défense de prendre une position.

Selon ce qu’avait révélé Radio-Canada Mauricie en mai dernier, Dave Dubé fait présentement l’objet de poursuites totalisant plus de 650 000 $, sans compter les 90 000 $ que son ex-partenaire d’affaires dit avoir perdus.

Le suspect empruntait de l’argent à des connaissances et partenaires d’affaires tout en promettant un remboursement rapide et des cadeaux. Mais lorsque les prêts sont devenus beaucoup trop importants, les remboursements auraient cessé et Dave Dubé aurait soudainement quitté la région.

Au terme d’une longue enquête policière, il a reçu en avril dernier par huissier une sommation à comparaître devant le tribunal ce 16 juin. Il se trouvait alors à Niagara Falls où il aurait élu domicile.

Parmi ses présumées victimes, certaines ont porté plainte à la police, d’autres ont intenté des recours civils. L’accusation criminelle portée contre lui pour vol et fraude fait état d’une dizaine de plaignants entre janvier 2014 et octobre 2017.