On voit des chiens dans un enclos.
On voit des chiens dans un enclos.

Cruauté animale: quatre mois d’emprisonnement dans la collectivité pour avoir fait souffrir 16 chiens

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
LA TUQUE — André Fraser, cet individu coupable d’avoir fait souffrir inutilement 16 chiens à La Tuque, a reçu sa sentence mardi. La juge Guylaine Tremblay l’a condamné à quatre mois d’emprisonnement dans la collectivité. L’accusé qui s’est défendu seul durant le procès devra aussi se soumettre à deux ans de probation et il devra s’abstenir de posséder des animaux.

«Les chiens n’étaient pas dénutris, mais ils étaient tenus dans des conditions extrêmement malsaines. […] Vous avez perdu le contrôle de la situation et n’avez pas été capable de voir l’état dans lequel vous laissiez ces animaux-là pendant la période visée par les infractions», a souligné la juge Guylaine Tremblay.

«Quand les policiers sont arrivés, c’était dans un état assez indescriptible. J’ai eu de la misère à regarder les photos», a-t-elle avoué.

André Fraser devra être à son domicile 24 heures sur 24 pendant les deux premiers mois et de 20 heures à 6 heures pour les deux derniers mois de sa sentence.

«Je ne veux pas minimiser l’ampleur de la douleur vécue par ces animaux-là qui ont finalement été euthanasiés. Cela nécessite une peine d’emprisonnement, mais je pense qu’elle peut être purgée dans la collectivité», a souligné la juge.

L’intérieur de la maison d’André Fraser à l’arrivée des policiers.

Il devra se soumettre à une probation d’une durée de deux ans et respecter plusieurs conditions. Il lui sera notamment interdit de posséder des animaux ou d’en avoir la garde jusqu’à la fin de la période de probation.

La juge avait souligné, en résumant les faits, que c’est une véritable «scène à glacer le sang» qui attendait les policiers lors de leur intervention en février 2018.

Les chiens étaient dans de petits enclos.

Rappelons que seize chiens avaient été retrouvés dans des enclos trop petits, sans eau et «plusieurs chiens étaient littéralement enfermés dans des boîtes».

Un policier avait d’ailleurs admis durant le procès avoir vomi à plusieurs reprises avant de pouvoir entrer dans la maison tellement l’odeur était intense.

«La résidence est franchement dans un piteux état, les photos témoignent éloquemment d’un endroit délabré, sale et encombré. Les planchers sont rongés par l’humidité, l’urine, les excréments ou un mélange des trois», avait noté la juge dans son jugement.

André Fraser a également été reconnu coupable d’avoir mal entreposé des armes à feu et d’avoir eu des armes sans être titulaire d’un permis. Il a été condamné à payer des amendes.