Claude Carpentier
Claude Carpentier

Crimes de pornographie juvénile: Claude Carpentier plaide coupable

SHAWINIGAN — Claude Carpentier, un homme impliqué dans le baseball au Centre-de-la-Mauricie, a plaidé coupable, lundi après-midi au palais de justice de Shawinigan, à des accusations liées à la pornographie juvénile.

Il a en effet admis avoir eu en sa possession 299 fichiers images et 58 vidéos de pornographie juvénile entre le 13 mars 2018 et le 4 avril 2018. Le contenu de ces fichiers allait du plus bas au plus haut dans l’échelle de la gravité en matière de pornographie juvénile: sur certaines images et vidéos, on pouvait notamment y voir des enfants avec des animaux.

Claude Carpentier a aussi reconnu avoir distribué le 17 octobre 2017 une vidéo de plus de 8 minutes présentant des jeunes filles âgées entre 12 à 16ans en train de se livrer à des activités sexuelles. C’est d’ailleurs ce délit qui lui avait valu d’être repéré sur Internet par les policiers et de faire l’objet d’une enquête.

Par contre, compte tenu de son état de santé vulnérable, la juge Guylaine Tremblay a accepté que les représentations sur la peine soient reportées au 2 octobre, sachant que l’individu devra purger une peine de prison.

Représenté par Me Audrey Bachand, M. Carpentier a en effet tenté de faire reporter l’ensemble du dossier à l’automne en invoquant ses problèmes de santé. Il a expliqué en cour que selon son médecin, le moment n’était pas opportun pour lui en cette période de pandémie d’aller en prison et qu’il préférait que son état se stabilise. Il a aussi indiqué qu’il était en attente d’une intervention chirurgicale.

Or, le procureur de la Couronne Me Louis-Philipe Desjardins a rappelé que le suspect s’était pourtant engagé à plaider coupable en mars dernier. À la demande de celui-ci, la cause avait été reportée une première fois à cause de ses problèmes de santé et une seconde fois à cause de la crise sanitaire et de la suspension des activités judiciaires.

Sur ce point, la juge a convenu que le dossier devait avancer. Elle a donc suggéré à Claude Carpentier de plaider coupable tout en lui permettant le report des observations sur la peine à une date ultérieure, ce qu’il a accepté après en avoir discuté avec son avocate.

Rappelons que Claude Carpentier avait été arrêté le 4 avril 2018 par l’Équipe d’enquête sur les crimes majeurs de Trois-Rivières de la Sûreté du Québec. Il était âgé de 56 ans à ce moment. Les policiers avaient réalisé une perquisition à son domicile de Saint-Boniface et y avaient saisi du matériel informatique pour analyse.

D’ici au prononcé de sa sentence, il devra continuer à respecter ses conditions dont celles de ne pas se trouver en présence de jeunes de moins de 16 ans ni occuper un emploi qui le placerait en leur présence. Il ne peut pas non plus se rendre dans des lieux publics comme des terrains de jeux et des parcs où des jeunes de moins de 16 ans peuvent se trouver. Il lui est également interdit de posséder un ordinateur, un téléphone intelligent et une tablette électronique et de se rendre sur Internet.

L’individu a notamment arbitré dans la Ligue de baseball rural de la Mauricie, en plus d’être le responsable des officiels de ce circuit. Dans la Ligue de baseball senior A de la Mauricie, il a été parmi les responsables de l’équipe des Cards de Saint-Boniface.