Coupable de menaces contre le personnel médical de l'Hôpital de Shawinigan

Au terme d'un procès qui s'est tenu jeudi au palais de justice de Shawinigan, Dave Imbeault a été reconnu coupable de menaces contre le personnel médical de l'Hôpital régional de Shawinigan.
L'individu, qui est âgé de 29 ans, a en effet proféré des menaces de causer la mort le 13 juillet 2014 à un médecin. Sa conjointe venait alors d'accoucher et son bébé éprouvait des problèmes de santé.
Comme il était très agité et agressif, on avait alors décidé de l'expulser en lui conseillant d'aller se reposer un peu, et ce pour ne pas nuire à la santé du bébé. Il avait alors déclaré: «Pourquoi je reviendrais ici si ce n'est pas pour tirer quelqu'un avec un .12».
Or, ces paroles avaient créé beaucoup d'anxiété auprès du personnel médical de l'hôpital, d'où le dépôt de la plainte.
Imbeault compte d'ailleurs des antécédents judiciaires en matière de violence et d'agression sexuelle. En 2006, alors qu'il demeurait à Québec, il avait agressé sexuellement une déficiente intellectuelle dans les toilettes d'un centre commercial. Il lui avait mis un sac de plastique sur la tête avant de la violer. En 2010, il s'était aussi livré à des voies de fait, des menaces et du harcèlement.
Jeudi, dans le cadre de son procès, il a dit ne pas se rappeler d'avoir proféré de telles menaces à l'hôpital. Son témoignage est apparu peu crédible aux yeux du juge Guy Lambert qui l'a déclaré coupable. Un rapport présentenciel sera confectionné. La sentence a été reportée au 16 décembre.