Le plan macabre des deux jeunes hommes a été déjoué avant une issue aussi dramatique que celle du triple meurtre de la rue Sicard.

Complot pour meurtre: la cause du jeune mineur reportée

Le jeune homme de 17 ans soupçonné d'être impliqué dans le complot pour meurtre qui a été déjoué vendredi dernier à Trois-Rivières, était de retour devant la cour jeudi matin. Sa cause a toutefois été reportée au 26 avril, où l'on décidera s'il sera ou non remis en liberté.
Son avocat, Me Louis R. Lupien, avait fait savoir plus tôt cette semaine qu'il comptait présenter une requête pour obtenir une analyse psychiatrique de son client. Or, cette requête n'a pas été débattue jeudi matin, mais pourrait l'être lors de son retour en cour en avril.
Le jeune mineur demeure détenu en attendant son retour en cour.
Rappelons que le jeune homme a été arrêté vendredi dernier en compagnie de Guillaume Picotte alors qu'ils se trouvaient ensemble dans le secteur Trois-Rivières-Ouest. Ils sont soupçonnés d'avoir comploté pour assassiner l'ex-amie de coeur de l'un d'eux, ainsi que les membres de sa famille.
Les deux jeunes font face à neuf chefs d'accusation dont les plus importants sont d'avoir comploté pour assassiner quatre personnes, complot pour enlèvement et introduction par effraction.
Tous les détails dans Le Nouvelliste de vendredi