Cinq pêcheurs commerciaux du lac saint-pierre seront accusés

Cinq pêcheurs commerciaux du lac Saint-Pierre devront répondre à 72 chefs d'accusations et feront face à des amendes pouvant atteindre 115 000 $ pour avoir pêché et mis en vente illégalement de la perchaude, du brochet et du doré.
D'autres individus sont actuellement dans la mire des agents du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.
Les accusations devraient être déposées sous peu au terme de l'Opération Furtif qui a permis d'observer les actions illégales des pêcheurs en question.
Deux perquisitions ont été menées dans cadre de cette opération, dont une dans une poissonnerie du Centre-du-Québec. Les agents ont alors saisi 40 kilos de perchaudes, 43 kilos de brochets et 18 kilos de dorés.
Les poissons étaient préparés en filets, emballés sous vide et prêts pour la vente.
Les équipements des pêcheurs ont aussi été saisis.
Au cours de leur enquête, les agents ont constaté que les pêcheurs commerciaux avaient pris illégalement 375 kg de perchaudes. Or, on sait que cette espèce est actuellement extrêmement fragile, au lac Saint-Pierre et qu'un moratoire sur cette pêche est toujours en vigueur.
Plus de détails à venir dans l'édition de vendredi.