Alex Vallée

Cinq ans et demi de prison pour Alex Vallée

TROIS-RIVIÈRES — Alex Vallée, l’un des cinq jeunes hommes arrêtés pour une présumée double tentative de meurtre à Trois-Rivières en mars dernier, vient d’être condamné à une peine de 68 mois de prison.

Le jeune homme de 20 ans a en effet décidé de régler rapidement ses comptes avec la justice. Lors de son retour devant le tribunal mardi, il a en effet plaidé coupable à plusieurs accusations en lien avec cette agression survenue le 22 mars. L’accusation de tentative de meurtre, qui avait initialement été portée contre lui, a été modifiée pour celle d’avoir intentionnellement déchargé une arme à feu contre les deux victimes dans le but de blesser ou mutiler. Cet amendement fait suite aux discussions effectuées entre la procureure de la Couronne, Me Pascale Tremblay et l’avocat de la défense, Me Alexandre Biron. Ce dernier a précisé que son client n’avait jamais eu l’intention de tuer. Certes, l’idée d’apporter une arme était mauvaise mais le but était uniquement de faire peur selon lui.

Rappelons que le 22 mars vers 12 h 15 , Alex Vallée, Jimmy Doucet-Boisvert, Alexis Lalande, Tom Drapeau et Jonathan Tremblay-Grenier s’étaient rendus dans une maison de la rue Saint-François-Xavier à Trois-Rivières afin de régler un différend. En fait, c’est le suspect Jimmy Doucet-Boisvert qui aurait fait appel aux quatre autres présumés complices pour récupérer son chien qui avait été confié temporairement à un ami. Le hic est que Doucet-Boisvert aurait appris entre-temps l’existence d’un triangle amoureux impliquant son ami et sa copine. Il aurait alors proféré des menaces contre l’homme en question et la sœur de celui-ci. Il aurait ensuite planifié une opération visant à reprendre son chien, ce qui impliquait de se rendre à leur domicile et d’apporter des bâtons au cas où il y aurait du brasse-camarade. Vallée avait pour sa part opté pour un revolver qu’il avait déjà en sa possession, bien qu’illégalement.

Or, la situation a bel et bien dégénéré. L’homme qui avait gardé le chien n’était pas là mais sa sœur et le conjoint de celle-ci étaient présents. Le ton a monté ce qui a valu à la jeune femme de recevoir un coup de bâton sur la tête. Comme l’a relaté Me Tremblay, elle s’est alors emparée d’une pelle pour se défendre mais Alex Vallée a plutôt tiré deux coups de feu en sa direction. Elle a été touchée par une seule balle mais ses deux jambes ont été blessées. Les suspects ont ensuite voulu prendre la fuite mais le conjoint de la femme a tenté d’intervenir en voulant les arrêter. Il a notamment essayé de prendre à la gorge l’un des suspects mais Vallée a utilisé son revolver une troisième fois en le tirant au thorax. Les deux victimes ont d’ailleurs dû être conduites à l’hôpital. L’enquête policière a permis de retracer les cinq suspects dans les heures suivantes. L’un d’eux a été arrêté sur l’autoroute 40 au volant de son véhicule alors que les quatre autres, dont Vallée, ont été retracés au bar de danseuses La Halte à Saint-Boniface. Lors de son arrestation, Vallée avait encore sur lui l’arme chargée mais aussi des stupéfiants et une liste de comptabilité.

Vallée a d’ailleurs plaidé coupable, mardi, aux accusations d’avoir eu en sa possession une arme à feu à autorisation restreinte qui était chargée et volée (un revolver de calibre .22) et des chefs de possession simple de champignons magiques, cocaïne, haschisch et cannabis, sans compter un chef de possession pour fins de trafic de méthamphétamines et des bris de conditions.

La sentence de 68 mois de prison est issue d’une suggestion commune des parties. Elle tient compte de son absence d’antécédents judiciaires, de son jeune âge, de sa déclaration incriminante mais également de son degré de responsabilité et des conséquences importantes de l’agression sur la femme. Contrairement à son conjoint, elle n’a pas encore été capable de reprendre son travail. Elle doit se déplacer avec une canne, souffre d’anxiété et doit prendre une médication. Alex Vallée a d’ailleurs profité de son droit de parole pour s’excuser auprès d’elle.

Comme la suggestion était raisonnable, le juge Trudel l’a entérinée. Du même coup, Alex Vallée a été condamné à 68 mois de prison, mais compte tenu de la détention préventive de deux mois, il devra purger 66 mois, soit cinq ans et demi. Notons que la peine minimale pour l’infraction d’avoir déchargé une arme à feu avec une intention spécifique est de cinq ans.