Olivier Charrière

Charrière remis en liberté

Trois-Rivières — Condamné le 19 janvier à une peine de prison ferme de trois ans pour avoir fraudé des producteurs de grains pour une somme de 665 000 $, Olivier Charrière a été libéré une semaine plus tard.

Le juge a ordonné la libération de Charrière, car sa condamnation a été portée en appel. Il sera donc libre durant toutes les procédures de la cour d’appel.

En liberté durant toute la durée des précédentes procédures judiciaires, Olivier Charrière s’était plié sans problème à ses conditions de liberté qui lui étaient imposées. De plus, le tribunal jugeait alors qu’il ne représentait pas un danger pour la société.

Olivier Charrière a toutefois dû faire un dépôt de 10 000 $ en argent ainsi que prendre un engagement d’un dépôt de 50 000 $ pour assurer sa caution.

De plus, Olivier Charrière s’est engagé à demeurer au pays. Il a d’ailleurs dû remettre ses passeports canadien et suisse.