Cellulaire au volant: 16 constats d’infraction en février

TROIS-RIVIÈRES — Les policiers de Trois-Rivières ont épinglé 16 automobilistes en février relativement à l’utilisation du téléphone cellulaire au volant.

Malgré qu’ils aient porté une attention particulière à ce type d’infraction, les patrouilleurs n’ont pas été en mesure d’arrêter tous les automobilistes qu’ils soupçonnaient d’avoir ce comportement fautif. Selon le porte-parole du corps policier, le sergent Luc Mongrain, certains automobilistes ont développé des stratagèmes pour ne pas se faire prendre sur le fait lorsqu’ils aperçoivent une autopatrouille.

Néanmoins, plusieurs interventions visant à sensibiliser les conducteurs soupçonnés d’être fautifs ont été menées tout au long du mois.

Par ailleurs, les policiers ont arrêté 23 personnes relativement à la conduite, la garde ou le contrôle d’un véhicule avec les capacités affaiblies, soit par l’alcool ou les drogues.