Un important déploiement policier a été installé à proximité de la sortie 210 de l'autoroute 40.

Cédrika: la SQ doublera ses forces lundi

Les recherches afin de trouver des indices à proximité de l'endroit où la dépouille de Cédrika Provencher a été retrouvée, vendredi, ont été suspendues dimanche à la tombée du jour. La Sûreté du Québec doublera ses effectifs, lundi matin, à la reprise des recherches.
<p>Plusieurs personnes ont déposé fleurs et animaux en peluche à proximité de l'endroit où les ossements de Cédrika Provencher ont été retrouvés.</p>
Plus tôt en journée, c'était le branle-bas de combat, dans le secteur Sainte-Marthe-du-Cap à Trois-Rivières, près de la Municipalité de Saint-Maurice. Après la découverte du corps de Cédrika Provencher, vendredi, de nouvelles informations reçues du public ont relancé les enquêteurs de la SQ sur de nouvelles pistes.
Dimanche, une cinquantaine de policiers ont effectué une battue terrestre à la sortie de l'autoroute 40 en direction est, à plus ou moins 500 mètres dans la forêt dense. Des hommes à pied et des VTT ont été mis à contribution. Il n'est pas exclu que la Sûreté du Québec mette à profit l'apport d'un hélicoptère.
Les informations sont pour l'heure diffusées au compte-gouttes. Le sergent Daniel Thibodeau, porte-parole de la SQ, n'exclut pas qu'un point de presse soit annoncé au cours de la journée de dimanche afin de faire la lumière sur la suite de l'enquête.
«Depuis hier, nous avons reçu de nouvelles informations du public. Nous sommes en train de colliger ces informations pour fin d'analyse. Il n'y a pas d'information inutile. Chaque petit morceau peut aider », mentionne le sergent Thibodeau.
Le directeur général de SQ, Martin Prud'homme, a aussi fait son arrivé sur le site, où il a tenu un bref point de presse. Celui-ci était inspecteur et chef du Service des enquêtes sur les crimes contre la personne de la SQ lors de la disparition de Cédrika Provencher.
Le député de Champlain, Pierre-Michel Auger, et le maire de Trois-Rivières, Yves Léveque, se sont également déplacés sur les lieux.
Toute information relative à cette enquête peut être communiquée à la Centrale d'information criminelle de la Sûreté du Québec, au 1 800 659-4264. Un enquêteur, et non une téléphoniste, notera les informations du public, et ce sous le sceau de la confidentialité.
Plusieurs personnes ont défilé à proximité du lieu où les restes de la jeune fille ont été retrouvés afin de lui rendre un dernier hommage. Des gerbes de fleurs ont d'ores et déjà été déposées sur les lieux.