Braquage à domicile: Sammy Gaudreault libéré sous conditions

Sammy Gaudreault, l'un des deux suspects de la tentative de braquage à domicile à Sainte-Sophie-de-Levrard, a pu reprendre sa liberté au terme de son enquête sur détention tenue plus tôt cette semaine mais sous de sévères conditions.
Il devra demeurer à la Maison L'Estime d'Asbestos 24 heures sur 24 pendant les quatre premiers mois. Il devra ensuite obtenir des permissions du tribunal pour bénéficier de sorties.
Gaudreault devra également s'abstenir de communiquer avec les victimes et son complice présumé, Michael Alejandro Acosta. Il lui sera évidemment interdit de consommer ou posséder drogue et alcool.
Il doit également se soumettre à une interdiction d'avoir des armes en sa possession. Enfin, lui et sa mère ont dû s'engager chacun pour une somme de 2000 $ sans dépôt devant le tribunal. Sa cause a été reportée au 15 avril.
Le jeune homme de 20 ans, de Victoriaville, est accusé de tentative de vol qualifié, complot pour vol qualifié, utilisation d'une arme à feu, déguisement dans un dessein criminel et tentative d'introduction par effraction.
Quant à son présumé complice, qui est âgé de 21 ans, il fait face aux mêmes chefs d'accusation. Son enquête sur détention pourrait avoir lieu le 28 janvier.
Rappelons que les deux hommes seraient impliqués dans une tentative de braquage à domicile survenue le 12 janvier à Sainte-Sophie-de-Levrard.
Ils auraient voulu s'introduire dans une résidence du rang Sainte-Agathe vers 20 h 30. Ils auraient notamment menacé les occupants de la maison à travers la porte pour finalement prendre la fuite sans réussir à entrer.