Branle-bas sur la rue P.-E.-Neveu: deux mineurs déambulaient avec des armes à air comprimé

Trois-Rivières — Deux mineurs ont causé tout un branle-bas de combat en début d’après-midi, sur la rue P.-E.-Neveu à Trois-Rivières. Les deux jeunes déambulaient sur la rue avec des pistolets à air comprimé, mais plusieurs citoyens témoins de la scène ont craint qu’il puisse s’agir de vraies armes à feu, entraînant plusieurs appels à la Direction de la police de Trois-Rivières.

Ne sachant pas s’il s’agissait de vraies armes, les policiers ont été dépêchés sur les lieux en grand nombre. Les deux adolescents ont alors été appréhendés et les policiers ont pu constater que les armes étaient en réalité des pistolets à air comprimé.

Les jeunes ont été rencontrés par les policiers, mais ont par la suite été reconduits chez leurs parents. Selon l’agente Carole Arbelot de la police de Trois-Rivières, aucune accusation criminelle ne sera portée contre les deux jeunes, qui pourraient cependant recevoir un constat d’infraction en vertu de la réglementation municipale.