Éric Michaud

Bébé maltraité: début de l’enquête préliminaire

SHAWINIGAN — L’enquête préliminaire d’Éric Michaud et de Cynthia Dauphinais, ce couple arrêté en lien avec des graves brûlures infligées aux mains d’un bébé, a commencé, lundi matin, au palais de justice de Shawinigan. Les audiences devraient durer toute la semaine. Elles sont cependant frappées d’une ordonnance de non-publication. Cette étape dans les procédures judiciaires vise à déterminer si la preuve est suffisante pour justifier la tenue d’un procès.

Michaud est soupçonné d’avoir délibérément brûlé les mains d’un bébé âgé de 15 mois. Il a été accusé de voies de fait graves et négligence criminelle causant des lésions corporelles. Au terme d’une enquête sur caution tenue le 29 novembre dernier, le tribunal avait refusé de le remettre en liberté pendant les procédures judiciaires en raison des probabilités marquées qu’il commette d’autres infractions criminelles et qu’il tente de nuire à l’administration de la justice.

Quant à sa conjointe, Cynthia Dauphinais, âgée de 22 ans, elle a été accusée d’avoir omis de fournir les soins nécessaires à l’existence d’un enfant alors qu’il se trouvait dans le dénuement ou le besoin.

Rappelons que l’événement était survenu dans une résidence de la 11e Avenue, secteur de Grand-Mère. La fillette avait été gravement brûlée aux mains. Elle avait été transportée au Centre hospitalier Sainte-Justine de Montréal. Depuis, elle a quitté l’hôpital, mais elle risque de garder des séquelles permanentes. Le couple avait été arrêté le 2 novembre.