Martin Massicotte s'était barricadé dans son logement à Trois-Rivières.

Barricadé dans son logement: Martin Massicotte déclaré inapte à subir un procès

Martin Massicotte, cet homme qui a tenu en haleine les policiers de Trois-Rivières le 12 mai dernier en se barricadant dans son logement, a été déclaré inapte à subir un procès.
Le tribunal a donc prononcé une ordonnance de traitement psychiatrique en vue des procédures judiciaires à venir. Son dossier a été reporté au 17 août. 
L'individu de 43 ans, qui est défendu par Me Jean-Sébastien Gladu, fait face à des accusations de menaces de mort, voies de fait et possession de couteau dans un dessein dangereux. Lors de sa comparution le 15 mai dernier, il avait été envoyé subir un examen psychiatrique qui a donné lieu à cette incapacité à subir un procès. 
Rappelons que l'homme aux nombreux antécédents judiciaires avait tout d'abord été impliqué dans une violente dispute avec un voisin le 12 mai. Il aurait notamment frappé celui-ci. Les policiers s'étaient alors rendus sur place mais à leur arrivée, le suspect avait pris la fuite. Il était néanmoins retourné dans son logement quelques minutes plus tard pour ensuite refuser d'en sortir.
Les policiers avaient érigé un large périmètre de sécurité et évacué des voisins. Le suspect avait finalement accepté de se rendre quelques heures plus tard.