Arrêté ivre alors qu'il n'avait pas le droit de conduire

Christophe Girard, un Trifluvien de 21 ans a comparu mercredi matin au palais de justice de Trois-Rivières pour avoir conduit son véhicule avec les capacités affaiblies.
Le hic, c'est que le jeune homme était déjà sous le coup d'une interdiction de conduire, en lien avec une condamnation précédente pour alcool au volant.
Les policiers de la Sécurité publique de Trois-Rivières ont intercepté l'individu dans la nuit de mardi à hier non loin de l'UQTR.
Le jeune homme, soumis à la restriction tolérance zéro, avait été intercepté une première fois le 24 novembre dernier et reconnu coupable le 2 février d'une accusation de conduite avec les facultés affaiblies.
Girard avait dû payer une amende de 1000 $ et n'avait plus le droit de conduire tout véhicule moteur au Canada pour une période de douze mois.
Mercredi, le jeune homme a comparu sous des accusations de conduite avec les facultés affaiblies, mais aussi conduite durant une interdiction.
Il a été remis en liberté sous plusieurs conditions, soit de respecter un couvre-feu entre 23 h et 6 h, de ne pas consommer ou être en possession d'alcool, de ne pas se trouver dans les bars ou les restaurants sauf pour y consommer un repas.
Il a également dû prendre un engagement financier avec dépôt de 300 $, et il lui est évidemment interdit de conduire tout véhicule moteur.
Il reviendra devant la cour le 17 avril prochain pour la suite des procédures.