Alexis Vadeboncoeur
Alexis Vadeboncoeur

Alexis Vadeboncoeur arrêté pour voies de fait

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Bien connu pour ses frasques judiciaires, Alexis Vadeboncoeur vient encore une fois d’être arrêté par les policiers pour des voies de fait qui seraient survenues dans un contexte conjugal.

Le jeune homme, maintenant domicilié à Disraeli, a comparu le 4 août dernier au palais de justice de Québec. Les délits qui lui sont reprochés auraient été commis en mai dernier dans le district judiciaire de Québec. Outre le chef de voie de fait simples, il est également accusé de bris de probation. En vertu d’une promesse policière signée lors de son arrestation, Vadeboncoeur a pu reprendre sa liberté sous conditions pour la durée des procédures judiciaires intentées contre lui. Sa cause a été reportée au 2 octobre.

Rappelons que le 5 février dernier, il avait justement été acquitté des accusations portées contre lui pour des gestes de violence conjugale qui auraient été commis envers une ex-conjointe en janvier 2019 dans la région de Shawinigan.

Vadeboncoeur est cet individu dont l’arrestation filmée le 2 février 2013 à la suite d’un vol qualifié dans une pharmacie avait défrayé à plus d’une reprise les manchettes. En 2014, il avait d’ailleurs été condamné à purger une peine de quatre ans et demi de prison pour une série de crimes dont les deux vols qualifiés dans la même pharmacie de Trois-Rivières.

Libéré d’office après avoir purgé les deux tiers de sa sentence, il était de nouveau arrêté en juillet 2017 pour possession de stupéfiants, ce qui lui avait valu la révocation de sa liberté et 30 jours de prison supplémentaires. Puis, en 2019, à peine venait-il de sortir de prison qu’il était de nouveau arrêté pour vente de cannabis. Il s’était vu imposer une peine de 15 mois de prison et une probation de deux ans.