Alexis Lalande

Alexis Lalande écope de 10 mois

TROIS-RIVIÈRES — Alexis Lalande écope d’une peine d’emprisonnement de 10 mois pour avoir été impliqué dans une agression armée survenue dans le secteur Sainte-Cécile à Trois-Rivières.

Lalande, 20 ans, était en compagnie de quatre autres personnes en mars 2018 lorsque le groupe a fait irruption dans un logement de la rue Saint-François-Xavier pour s’en prendre à deux personnes. Des coups de feu avaient été tirés par un autre accusé dans cette affaire, ce qui avait amené les deux personnes à prendre le chemin de l’hôpital. Pour sa part, Lalande tenait un bâton.

Dans sa décision rendue vendredi matin au palais de justice de Trois-Rivières, le juge Jacques Trudel a tenu compte du niveau d’implication de Lalande dans cette attaque, mais il a aussi pris en considération les deux thérapies effectuées par l’individu pour régler son problème de toxicomanie, la deuxième ayant été une réussite. Selon son avocat, Me David Grégoire, Lalande a changé de réseau social, a quitté la Mauricie et a trouvé un emploi. De plus, l’individu était sans antécédent judiciaire au moment de l’agression et bénéficie d’un bon soutien familial.

Me Pascale Tremblay, procureure de la poursuite, avait suggéré à la cour l’imposition d’une peine de 12 à 18 mois d’emprisonnement, alors que Me Grégoire proposait au juge que la peine nette à purger par son client soit de trois mois. Le juge a estimé que le temps passé en détention préventive et en thérapie fermée devait être soustrait de la peine de 10 mois d’emprisonnement, ce qui fait que la peine nette est de trois mois. Lalande purgera cette peine de façon discontinue, soit durant les fins de semaine.