Alexandre Courtemanche était de retour au palais de justice de La Tuque mardi.

Alexandre Courtemanche plaide coupable

LA TUQUE — Alexandre Courtemanche était de retour au palais de justice de La Tuque, mardi. L’individu, qui n’en est pas à ses premiers démêlés avec la justice, a plaidé coupable à des accusations de bris de conditions. Il avait consommé de l’alcool alors que cela lui était interdit. Des citoyens avaient contacté les autorités alors qu’il se baladait nu près de sa résidence.

C’est un livreur qui passait devant la résidence d’Alexandre Courtemanche qui a contacté les policiers après avoir constaté que l’individu était nu. «C’est un voisin qui l’a identifié en disant qu’il se promenait avec les pantalons à moitié baissés et qu’on lui voyait les fesses. Par contre, on ne voyait pas devant. Il portait un chandail», a indiqué son avocate, Me Mélanie Ricard.

Les policiers se seraient alors rendus au domicile de l’individu. Alexandre Courtemanche était étendu sur la galerie avec les vêtements décrits par le voisin. «Il était en état d’ébriété et il tenait des propos décousus. Devant les policiers, monsieur a pris une canette de Budweiser et il l’a ouvert», a raconté son avocate. Courtemanche était déjà sous le coup d’une ordonnance de probation avec des conditions très strictes au niveau de l’alcool.

Après son arrestation, Alexandre Courtemanche s’est rendu suivre une thérapie de trois mois en lien avec ses problèmes. «Il a réussi sa thérapie avec brio et ça va bien quand il est sobre», a insisté Me Ricard.

Les deux avocats ont soumis une suggestion commune à la juge Guylaine Tremblay. Cette dernière l’a entérinée. Alexandre Courtemanche a été condamné à six mois de probation et 40 heures de travaux communautaires. Il faut dire que l’individu est déjà sous le coup d’une probation jusqu’en décembre 2019 avec plusieurs conditions et un suivi.