Alexandre Cazes

Alexandre Cazes: des funérailles célébrées dans l'intimité

Dans un communiqué envoyé mercredi, les parents d'Alexandre Cazes ont demandé aux médias et aux curieux de respecter leur intimité lors des obsèques de leur fils. Sollicités sans arrêt depuis la mort de leur fils, ils aimeraient maintenant pouvoir vivre leur deuil en paix.
«Peu importe les allégations qui sont faites envers notre fils, une réalité demeure. Nous avons perdu notre fils, nous sommes démolis et nous avons besoin de vivre cette douleur dans l'intimité. Nous espérons que les membres des médias et les curieux pourront le comprendre. Nous avons besoin que l'on cesse de nous solliciter, s'il vous plaît», ont-ils signifié.
«Il ne fait aucun doute qu'il s'agira d'un moment extrêmement douloureux pour nous. Nous sommes bouleversés rien qu'à y penser. C'est pourquoi, lors des funérailles, nous demandons un minimum de respect aux membres de la presse et aux curieux. Pour un parent, perdre un enfant est peut-être la plus grande peine que l'on puisse subir, indépendamment des circonstances qui mènent à cette perte», ont-ils conclu.
Étant donné que les funérailles d'Alexandre Cazes seront avant tout un moment de recueillement, le Complexe funéraire J.D. Garneau a signifié que les journalistes et les curieux ne seraient admis sous aucun prétexte lors de la cérémonie de samedi.