Le véhicule suspect a été localisé dans le stationnement d'une pharmacie, quelques rues plus loin. Le conducteur, un homme de 47 ans, a été arrêté.

Agression armée avec un véhicule à Shawinigan

Un homme de 47 ans a été arrêté vendredi à Shawinigan à la suite d’une agression armée avec un véhicule survenue tôt vendredi matin. L’agression a fait un blessé, mais on ne craindrait pas pour sa vie.

La victime, un homme, quittait un immeuble à logements de la 105e Avenue dans le secteur Shawinigan-Sud lorsqu’une voiture a foncé sur lui. L’homme a été happé et traîné sur une courte distance avant de tomber au sol. Le conducteur a ensuite pris la fuite.

La victime a subi des fractures et a été transportée au CHAUR de Trois-Rivières, mais sa vie n’est pas menacée.

Une enquête a rapidement été ouverte et les patrouilleurs de la Sûreté du Québec ont commencé le ratissage, si bien que le véhicule suspect a été localisé un peu après 8 h vendredi matin dans le stationnement d’une pharmacie située à proximité. 

Robert Poitras, qui se trouvait au volant a été arrêté et conduit au poste de police pour subir un interrogatoire. Il a comparu en après-midi au palais de justice de Shawinigan. Il semble que les deux hommes se connaissaient.


La 105e Avenue est présentement fermée en direction sud, entre la 138e Rue et la rue Jos-Denoncourt.

Poitras doit maintenant faire face à des accusations de voies de fait, voies de fait armées et défaut de s’arrêter lors d’une infraction avec intention d’échapper à ses responsabilités. Il a été remis en liberté sous diverses conditions, dont celle de ne pas entrer en contact avec la victime. Il reviendra en cour le 1er juin pour la suite des procédures. 

La portion sud de la 105e Avenue, allant de la 138e Rue jusqu’à la rue Jos-Denoncourt, dans le secteur Shawinigan-sud, a été fermée une partie de la journée, le temps que les reconstitutionnistes de la Sûreté du Québec étudient la scène.