Agression armée à Louiseville: un suspect comparaît

TROIS-RIVIÈRES — L’individu soupçonné être l’auteur d’une agression armée derrière un bar de Louiseville le week-end dernier, a été arrêté par les policiers de la Sûreté du Québec.

Jonathan-Billy Goyer-Brideau, 29 ans, de Louiseville, a comparu au palais de justice de Trois-Rivières où il a été accusé de voies de fait armées, voies de fait causant des lésions corporelles et bris d’engagements. De nouvelles accusations ont par la suite été portées contre lui pour possession de cocaïne, de cannabis et de haschich pour fins de trafic. La Couronne s’est évidemment objectée à sa remise en liberté puisque le suspect avait des engagements à respecter pour des délits qui auraient été commis à Montréal. Son enquête sur caution a donc été reportée au 5 octobre.

Rappelons que l’agression était survenue aux petites heures du matin dans la nuit de vendredi à samedi derrière un bar de l’avenue Saint-Laurent. Un homme de 38 ans aurait demandé au suspect de cesser de crier après une fille. Il aurait ensuite été invité à sortir à l’extérieur. C’est à ce moment que le suspect l’aurait poignardé. La victime, originaire de Saint-Léon-le-Grand, avait été transportée à l’hôpital en raison de blessures sérieuses mais on ne craignait pour sa vie.

Grâce à la collaboration du public, l’enquête a progressé rapidement. Le suspect, Jonathan-Billy Goyer-Brideau, a finalement été arrêté le lendemain par les policiers. Une perquisition réalisée à son domicile a permis de saisir une quarantaine de grammes de cannabis, plus de 100 grammes de haschich, plus de 6 grammes de cocaïne, un billet de 100 $ contrefait et du matériel relié au trafic de stupéfiants.