Les policiers de la SQ amorcent vendredi une sixième journée de recherches à Trois-Rivières.

Affaire Cédrika Provencher: une sixième journée de recherches

Une sixième journée de recherches a commencé tôt vendredi matin dans le but de retracer la moindre preuve qui conduira à épingler un suspect dans le dossier du meurtre de Cédrika Provencher.
Quelque 200 policiers spécialisés en recherche terrestre sont une fois de plus sur les lieux pour effectuer un minutieux ratissage de terrain. Les policiers pourront se déplacer en VTT ou en argo, ce véhicule amphibie, si leur tâche l'exige.
«Les recherches vont se poursuivre jusqu'à la tombée du jour», mentionne la sergente Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la Sûreté.
À part les recherches menées dimanches, celles de vendredi sont les premières à se dérouler au sec, du moins en première portion de la journée. Les prévisions météo font état d'un risque à 40 % de chutes de neige vendredi après-midi et samedi. Le ciel devrait être variable dimanche.
Il est acquis que cette sixième journée de recherches ne sera pas la dernière. La SQ va toutefois évaluer la pertinence de conserver 200 policiers sur place pour la journée de samedi.
Il ne semble pas que l'hélicoptère sera appelé sur les lieux, ni les chiens pisteurs.