Acosta Bravo et Gosselin restent détenus

Michael Alejandro Acosta Bravo et Éric Gosselin, deux suspects dans une histoire de tentative de braquage à domicile, ont échoué mardi dans leur volonté de retrouver leur liberté en attendant la suite des procédures.
Ces deux individus de Victoriaville sont soupçonnés d'avoir tenté de s'introduire dans une maison du rang Sainte-Agathe à Sainte-Sophie-de-Lévrard le 12 janvier. Le juge Guy Lambert a ordonné le maintien de leur détention à la suite de l'enquête sous caution.
Acosta Bravo, âgé de 21 ans, et Gosselin, 25 ans, auraient notamment été en compagnie de Sammy Gaudreault. Ce dernier a été libéré sous conditions la semaine dernière.
Éric Gosselin est accusé de complot, de tentative de vol qualifié, de tentative d'introduction par effraction et d'utilisation d'une fausse arme.
Acosta Bravo fait face aux mêmes accusations en plus d'être accusé de port de déguisement dans un dessein criminel.
Les deux prévenus seront de retour en cour le 5 février.