On voit ici Stéphane Gingras lors de son arrivée au plais de justice de Trois-Rivières vendredi dernier.

Accusé de voies de fait avec un oreiller sur un bambin

Stéphane Gingras, cet homme de 30 ans accusé de voies de fait armées sur un enfant de 4 ans, a comparu vendredi au palais de justice de Trois-Rivières.
L'homme de Saint-Pierre-les-Becquets qui a été arrêté à Québec jeudi par les enquêteurs de l'escouade des crimes majeurs de la Sûreté du Québec doit revenir devant le tribunal lundi prochain pour son enquête sur remise en liberté. Il demeurera détenu d'ici là.
Rappelons que les gestes qui sont reprochés à Gingras seraient survenus le 1er octobre à Saint-Pierre-les-Becquets. Il se serait alors livré à des voies de fait armées sur un enfant de quatre ans en utilisant entre autres un oreiller.
L'enquête dans ce dossier n'est pas terminée, d'autres accusations pourraient être déposées contre Gingras.