Accusé d'abus sexuels sur trois mineures

Une autre affaire d'abus sexuels sur des mineures vient d'être mise au jour devant les tribunaux avec l'arrestation de Jean-Jacques Girard, 57 ans de Trois-Rivières.
L'individu, qui compte des antécédents en matière de vol et méfaits notamment, a en effet été arrêté au début de février et formellement accusé de plusieurs chefs en matière sexuelle.
Parmi ceux-ci, on compte agression sexuelle, attentat à la pudeur, viol, attouchements, incitation à des contacts sexuels et menaces. Ceux-ci auraient été commis entre 1986 et 1997 dans les districts judiciaires de Trois-Rivières et de Québec. C'est pourquoi certains chefs ont été portés en vertu des infractions inscrites au Code criminel de l'époque.
Le suspect aurait fait trois victimes. Pour l'une d'elles, les abus (attouchements jusqu'à la relation complète) auraient commencé en 1986 alors qu'elle avait 5 ou 6 ans pour finalement prendre fin à l'âge de 17 ans. La seconde présumée victime était âgée de 12 ou 13 ans. Elle aurait subi des menaces, des attouchements et une incitation à des contacts sexuels entre 1988 et 1991. Quant à la troisième plaignante, elle aurait été victime d'une agression sexuelle complète à l'âge de 12 ans, soit en 1989-1990.
La Couronne, représentée par Me Martine Tessier, s'est opposée à la remise en liberté de Girard. Une enquête sur détention a donc été tenue. En vertu d'une ordonnance de non-publication, il est impossible de dévoiler le contenu de la preuve et des témoignages. Au terme de cette enquête, le juge a conclu que l'individu devait rester détenu. Sa cause a été reportée au 28 février.