Accident de bateau: un homme manque à l’appel

NICOLET — Dimanche, vers 18 h 30, une violente collision impliquant deux bateaux est survenue sur la rivière Saint-François à l’embouchure du fleuve Saint-Laurent dans le secteur de Nicolet. Le conducteur de l’une des deux embarcations a littéralement été projeté dans l’eau et était introuvable.

Vers 18 h 45, la Garde côtière canadienne a contacté les propriétaires de la marina Mr. B, située dans le rang de l’Île Saint-Jean à Saint-François-du-Lac.

«Ils nous ont demandé s’il y avait des plaisanciers qui étaient en mesure d’aller vérifier à l’embouchure du fleuve car ils avaient reçu un appel de détresse provenant d’une dame», raconte Lise Banville, propriétaire de la marina.

De son côté, la Sûreté du Québec a reçu l’appel vers 19 h 30. Tard dans la soirée, le corps policier tentait toujours de retrouver le conducteur manquant à l’appel et avait déployé plusieurs ressources sur le terrain.

«Un des bateaux qui comptait trois personnes à son bord aurait fait demi-tour et ce faisant, il aurait été percuté par derrière par une autre embarcation. L’autre embarcation comptait quatre personnes et lors de la collision, le conducteur, un homme dans la cinquantaine, aurait été éjecté du bateau et serait tombé à l’eau», précise Béatrice d’Orsainville, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Elle ajoute que les trois autres personnes qui se trouvaient sur le même bateau que la personne manquante auraient subi des blessures mineures et elles ont été transportées au centre hospitalier.

Les occupants de la première embarcation étaient avec les ambulanciers.

Au moment d’écrire ces lignes, les recherches étaient toujours en cours pour trouver l’homme disparu.