Accident à Hérouxville en 2012: une embolie pulmonaire à l'origine du décès

Ce sont bel et bien les blessures subies dans un accident de la route qui sont à l'origine du décès d'un homme de 31 ans, survenu en août 2012, six jours après qu'il ait reçu son congé de l'hôpital.
C'est à cette conclusion qu'est arrivé le coroner Raynald Gauthier dans son rapport qu'il a complété le 30 décembre dernier.
On y apprend notamment que la victime a succombé à une «embolie pulmonaire suite à un accident de la route avec fracture du tibia, immobilisation plâtrée et développement subséquent d'une thrombophlébite profonde».
Le 25 août 2012, l'homme de 31 ans prenait place à bord d'un véhicule qui a été impliqué dans un accident, sur la route 153 à Hérouxville. La collision entre deux véhicules avait alors fait quatre blessés.
À la lumière de ce rapport, il ne semble pas y avoir eu négligence dans la façon de traiter le blessé.
Le coroner conclut qu'il s'agit d'une complication qui n'est «malheureusement pas exceptionnelle chez les traumatisés avec fracture d'un membre inférieur qui doivent être immobilisés sur une longue période».
Dans son rapport, le coroner n'émet toutefois aucune recommandation particulière.