Xavier Bellemare a été condamné à 31 mois de prison pour deux délits de fuite consécutifs, dont un qui avait causé de très graves blessures à un livreur de circulaires.

31 mois de prison pour Xavier Bellemare

SHAWINIGAN — Xavier Bellemare a été condamné à 31 mois de prison pour deux délits de fuite consécutifs, dont un qui avait causé de très graves blessures à un livreur de circulaires en septembre dernier à Shawinigan.

Lors de son retour devant le tribunal, lundi, au palais de justice de Shawinigan avec son avocate Me Karine Bussières, il a en effet plaidé coupable à la majorité des accusations portées contre lui, notamment délit de fuite, délit de fuite causant des lésions, conduite dangereuse et bris de probation.

Le tribunal a entériné la suggestion commune de sentence émise par les avocats. C’est ainsi qu’il a été condamné à 31 mois de prison. En tenant compte de la détention préventive de 7 mois, il lui reste deux ans à purger. Il devra également respecter une probation de trois ans. Finalement, il lui sera interdit de conduire tout véhicule pendant cinq ans.

Rappelons que l’individu avait happé un livreur de Publisacs sur la rue de L’Union dans le secteur Grand-Mère le 12 septembre dernier. Il avait tout d’abord été impliqué dans un premier accident causant des dommages matériels, non loin du pont de Grand-Mère. Il avait ensuite fui les lieux de cet accident, mais avait été suivi par l’automobiliste qu’il venait de heurter. Ce dernier avait d’ailleurs contacté les policiers.

En poursuivant sa route, le chauffard avait alors heurté le piéton qui livrait les circulaires lui causant alors de graves blessures. L’homme qui le suivait avait immédiatement arrêté pour porter secours au livreur, âgé de 46 ans.

Le chauffard avait été arrêté quelques rues plus loin, à l’intersection de la 7e Avenue et de la 8e Rue. Selon les policiers, il ne possédait pas de permis de conduire et venait à peine de sortir de prison quelques jours plus tôt. Il devait d’ailleurs respecter une probation pendant deux ans. En juillet 2018, il avait notamment écopé de trois mois de prison en lien avec diverses infractions comme entrave, méfait et drogue.

En 2015, il avait aussi été condamné à trois ans de prison pour une série d’introductions par effraction, des vols et recel d’armes. Dans la liste de ses délits, il s’était notamment introduit dans la résidence privée d’un policier à Shawinigan et s’y était emparé d’armes servant à la chasse.

Lors de son plaidoyer de culpabilité, Xavier Bellemare a présenté ses excuses à la victime. Celle-ci doit vivre aujourd’hui avec les lourdes séquelles de son geste.