Le palais de justice de Trois-Rivières.

12 mois de prison pour un coup de poing

François Asselin, 34 ans de Trois-Rivières, a été condamné à une peine de 12 mois de prison pour des voies de fait causant des lésions corporelles.
En octobre 2014, il avait asséné un solide coup de poing à un client dans un bar de Sainte-Eulalie. L'impact avait été tel que la victime était tombée sur le dos comme une planche, subissant une fracture du crâne. Depuis, en raison de la sévérité des blessures, cet homme n'a pas été capable de retourner travailler. Il a perdu également sa maison et même sa conjointe. 
La nature des blessures est un facteur aggravant qui a été pris en compte dans la sentence de 12 mois imposée à François Asselin. À sa sortie de prison, il devra également respecter plusieurs conditions dont celles de ne pas contacter la victime et de se soumettre à une thérapie en lien avec son problème de violence. Sa peine est assortie d'une probation de trois ans.