Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Justice et faits divers

Deux voleurs arrêtés au terme d'une poursuite policière

Deux hommes qui circulaient à bord d'un véhicule volé ont été arrêtés après avoir tenté de fuir les policiers au Centre-du-Québec, samedi matin.

Vers 3h30, des policiers du poste de Nicolet-Yamaska de la Sûreté du Québec (SQ) ont tenté d'intercepter un véhicule sur le rang Saint-Joseph, à Sainte-Perpétue. Le conducteur a refusé de s'immobiliser et a poursuivi sa route. Un tapis clouté a été déployé sur le boulevard Notre-Dame Ouest, à Victoriaville. Le véhicule s'est alors immobilisé près de la rue Jutras.

Les suspects ont pris la fuite à pied, mais ont rapidement été rattrapés par les policiers. Ceux-ci ont constaté que le véhicule que les deux hommes conduisaient avait été volé au cours des dernières 24 heures dans la région, de même que la remorque et le VTT qu'il tirait.

Les deux hommes, âgés de 27 et 22 ans et originaires de Saint-Michel et de Sainte-Martine, en Montérégie, étaient interrogés par les enquêteurs, samedi avant-midi.


Justice et faits divers

Saisie de 80 000 cigarettes de contrebande

TROIS-RIVIÈRES — Des enquêteurs de la Direction de la police de Trois-Rivières ont saisi jeudi près de 80 000 cigarettes de contrebande.

En soirée, les policiers ont intercepté la voiture d’une suspecte identifiée lors d’une enquête de l’équipe ACCES Tabac (Actions concertées pour contrer l’économie souterraine). Lors de la perquisition du véhicule, les policiers ont découvert 400 sacs en plastiques remplis de cigarettes. Le tabac de contrebande et le véhicule ont été saisis par les policiers. 

La suspecte devrait faire face à la justice en lien avec la Loi concernant l’impôt sur le tabac.

Justice et faits divers

Leeroy Gervais de nouveau arrêté pour agression armée

TROIS-RIVIÈRES — Leeroy Gervais, un individu connu des policiers, a de nouveau été arrêté le 22 mars pour une agression armée à Trois-Rivières.

Dans un esprit de vengeance, il se serait pointé, armé, dans une résidence afin de faire un mauvais parti à un individu qui l’aurait battu et qui aurait proféré des menaces à des proches.

Justice et faits divers

Incendie au bar Fleur de Lys

Un incendie s'est déclaré dans le bar Fleur de Lys situé sur la 105e avenue, dans le secteur de Shawinigan-Sud, vendredi soir. L'intérieur de l'établissement a été endommagé, mais l'intervention rapide des pompiers a permis d'éviter le pire. L'incendie n'a fait aucun blessé, selon la Sûreté du Québec. 

Actualités

Incendie d’un camion transportant du papier d’emballage à usage médical

Trois-Rivières  — Un camion lourd transportant du papier d’emballage à usage médical a été détruit par un incendie, jeudi midi, sur l’autoroute 55 en direction sud à la hauteur de Saint-Thomas-de-Caxton.

Une soudaine baisse de pression d’air et deux crevaisons seraient à l’origine du sinistre. Le chauffeur a bien tenté d’éteindre les flammes en vidant le contenu de son extincteur mais en vain. Les policiers de la Sûreté du Québec ont été en mesure d’intervenir rapidement pour sécuriser les lieux puisqu’ils se trouvaient à proximité. Une voie de l’autoroute a d’ailleurs dû être fermée temporairement pour faciliter le travail d’extinction des flammes.

Actualités

Vandalisme dans des sentiers de motoneiges

TROIS-RIVIÈRES — La fermeture complète des sentiers de motoneige en cette période de pandémie de la COVID-19 n’est pas toujours respectée, déplore le Club de motoneige Champlain. Du vandalisme a même été commis dernièrement, alors que la population est invitée à demeurer chez elle.

«Nous avons fermé les sentiers à la grandeur de la province. Mais des quadistes ont décidé qu’ils s’appropriaient les sentiers», dénonce le président du Club de motoneige Champlain, Normand Drolet.

Actualités

Écrasé sous la roue d’un tracteur: deux causes retenues

Trois-Rivières — L’utilisation d’un tracteur dépourvu d’une ceinture de sécurité et d’une structure de protection en cas de retournement fait partie des causes qui ont entraîné la mort d’un ouvrier agricole, le 7 octobre 2019, à l’entreprise Canneberges Boivin, à Saint-Louis-de-Blandford.

Dans son rapport qu’elle a rendu public, mercredi, la CNESST explique que le jour de l’accident Luis Andres Galindo Galindo, 56 ans, s’affairait à des travaux de désherbage dans un bassin de culture. Il transvidait ensuite les mauvaises herbes dans une remorque.

Fait divers

Arrestations pour une introduction par effraction

Trois-Rivières — Deux personnes ont été arrêtées le mardi 24 mars vers 23 h par les patrouilleurs du poste de la MRC des Chenaux de la Sûreté du Québec pour une introduction par effraction dans un chalet du chemin Norbert à Sainte-Anne-de-la-Pérade.

Les policiers avaient reçu un appel à cet effet. Ils se sont rendus sur place et ont constaté qu’un véhicule suspect était enlisé. Ils ont été en mesure de retracer le suspect, un homme de 20 ans, originaire de Sainte-Anne-de-la-Pérade. Celui-ci a été arrêté alors qu’il tentait de fuir en compagnie d’une femme de 20 ans. Ils pourraient être accusés d’introduction par effraction à une date ultérieure. Ils ont été libérés par sommation.

Actualités

Une douzaine d’appels à la police pour des rassemblements à Trois-Rivières

Trois-Rivières — La Direction de la police de Trois-Rivières (DPTR) a reçu une douzaine d’appels de citoyens, dimanche, dénonçant des rassemblements intérieurs ou extérieurs.

«On a reçu une douzaine d’appels à cet effet. Chaque fois qu’on est arrivé sur place, on n’a pas constaté de rassemblement, probablement que les gens étaient partis ou qu’il n’y avait pas eu de rassemblement du tout», explique l’agente Carole Arbelot, porte-parole de la DPTR.

Justice et faits divers

Nouvelles accusations contre Donald Richer

TROIS-RIVIÈRES — De nouvelles accusations viennent d’être portées contre Donald Richer, un homme d’affaires de Trois-Rivières, en lien avec des délits de nature sexuelle.

Rappelons d’emblée que l’homme de 43 ans avait été arrêté en décembre dernier dans le cadre d’une opération menée par l’Équipe des enquêtes sur les crimes majeurs de Trois-Rivières, en collaboration avec la Direction de la police de Trois-Rivières et l’Équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme (EILP.) Il avait comparu au palais de justice de Trois-Rivières où il avait été formellement accusé de leurre et d’obtention de services sexuels moyennant rétribution d’une personne âgée de moins de 18 ans. Les délits auraient été commis le 19 décembre. Selon ce que l’accusation révélait, il aurait voulu obtenir les services sexuels d’une adolescente via Internet alors que dans les faits, il s’agissait d’une policière.

Actualités

Visites interdites dans les prisons

TROIS-RIVIÈRES — Toujours dans le but de diminuer les risques de contamination à la COVID-19, des mesures de prévention ont été mises en place au Centre de détention de Trois-Rivières.

Comme dans toutes les prisons du Québec, les visites sont désormais interdites depuis le 14 mars dernier pour une période de 14 jours. Les activités sociocommunautaires comme les groupes de soutien AA et NA, ainsi que les activités bénévoles sont suspendues pour la même période. Des secteurs d’isolement ont également été identifiés pour y recevoir les détenus ayant des symptômes ou qui reviennent de voyage.

Actualités

Conseils de prévention sur la vente itinérante

TROIS-RIVIÈRES — Les policiers de la Sûreté du Québec désirent rappeler quelques conseils de prévention, aux résidents de la MRC des Chenaux tout particulièrement, qui sont sollicités par des vendeurs itinérants offrant des services de désinfection ou de décontamination de résidences.

À ce jour, peu de cas ont été signalés mais la SQ tient néanmoins à mettre en garde la population.

Actualités

Un camion enfonce une maison à Saint-Mathieu-du-Parc

Saint-Mathieu-du-Parc — Un camion de type pick-up a violemment percuté une maison de la rue Principale à Saint-Mathieu-du-Parc, jeudi aux environs de 11 h 30, alors que cinq personnes se trouvaient à l’intérieur. Une fillette de dix ans a dû être transportée à l’hôpital pour traiter des blessures légères. La maison ayant subi des dégâts importants, la famille a dû être relocalisée. Le conducteur, un homme de 62 ans, aurait été victime d’un malaise, possiblement lié à un état diabétique, rapporte la Sûreté du Québec, qui avait été avisée quelques minutes avant l’accident qu’un véhicule circulait de manière erratique sur la route reliant Shawinigan à Saint-Mathieu-du-Parc.

Ce sont les pompiers de Saint-Mathieu-du-Parc qui sont arrivés les premiers sur les lieux de l’accident. Signe des temps, comme une personne dans la maison présentait des symptômes grippaux, le pompier qui est intervenu auprès de celle-ci se placera maintenant en isolement volontaire, pour une période de deux semaines, comme le stipule un protocole d’intervention qui vient tout juste d’être mis en place, indique Steve Gélinas, directeur incendie à Saint-Mathieu-du-Parc.

Actualités

Plus de prévention chez les policiers

TROIS-RIVIÈRES — Bien que leur travail se poursuive comme à l’habitude, les policiers de la région ont eux aussi rehaussé les mesures préventives visant à freiner la propagation de la pandémie.

Tant du côté de la Sûreté du Québec que de la Direction de la police de Trois-Rivières, des gants, désinfectants et des masques ont été fournis aux policiers et membres du personnel qui doivent intervenir auprès de la population. Plus que jamais, les mesures de protection individuelles comme le lavage des mains sont de mise.

Justice

Meurtre à Shawinigan: deux autres suspects comparaissent

SHAWINIGAN — Les deux autres personnes qui ont été arrêtés lundi dans la foulée de l’enquête sur le meurtre de la rue Dufresne à Shawinigan survenu le 10 mars dernier ont comparu au palais de justice de Shawinigan.

Les deux suspects sont Étienne Deschênes, 18 ans, et Dannika Therrien Fortin, 25 ans. Ce couple de Shawinigan aurait comploté entre les le 8 et 9 mars dernier avec les deux autres suspects dans cette affaire, soit un adolescent de 16 ans et un homme de 18 ans, Mohamed Yanis Chettah afin d’assassiner une femme âgée d’une cinquantaine d’années. Cette dernière serait la conjointe de la victime du meurtre. Danika Therrien Fortin est également accusée de complicité après le fait du meurtre de l’homme entre le 9 et le 10 mars. 

Actualités

À 136 km/h sur le pont Laviolette

Bécancour — Le conducteur d’un camion a été intercepté, vers 21 h 50, dimanche, alors qu’il roulait à 136 km/h, dans une zone de 80 km/h, sur le pont Laviolette, en direction sud.

Il s’est fait prendre durant une opération cinémomètre menée par les policiers du poste autoroutier de la Mauricie de la Sûreté du Québec.

Actualités

Palais de justice: la majorité des activités sont suspendues

Trois-Rivières — Comme partout ailleurs au Québec, la majorité des activités judiciaires sont suspendues et reportées à une date ultérieure dans les palais de justice de la Mauricie et du Centre-du-Québec afin de limiter la propagation de la Covid-19.

Seuls les dossiers urgents devraient procéder telles que les comparutions des détenus et des enquêtes sur remise en liberté.

Justice et faits divers

Meurtre à Shawinigan: deux nouvelles arrestations

Shawinigan — Alors que la pandémie de COVID-19 retient toute l’attention médiatique, la Sûreté du Québec (SQ) a procédé lundi à deux nouvelles arrestations dans l’enquête du meurtre de l’homme dans la cinquantaine survenu le 10 mars dernier, sur la rue Dufresne à Shawinigan.

Les enquêteurs ont arrêté lundi après-midi un homme de 18 ans ainsi qu’une femme de 25 ans de Shawinigan pour complot pour meurtre, confirme la SQ. Ces deux personnes étaient visées par un mandat.

Faits divers

Incendie : une dizaine de sinistrés au Cap

Un immeuble de huit logements a été la proie des flammes, dans la nuit de lundi, sur la rue Arcand, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, à Trois-Rivières.

Une dizaine de personnes ont été évacuées. Heureusement, il n’y a pas de blessé. Les sinistrés ont été pris en charge par la Croix-Rouge.

C’est vers 2 h 40 que les pompiers ont été appelés sur les lieux. «À notre arrivée, il y avait de la fumée et des flammes apparentes au niveau du sous-sol de l’immeuble de huit logements. Rapidement, les pompiers ont débuté l’attaque incendie qui a été complexifiée par la présence de propane au sous-sol», explique Philippe Trudel, capitaine aux opérations à la Direction de la sécurité incendie de Trois-Rivières.

Les dommages sont importants. «Le feu s’est propagé à la structure jusqu’à la toiture», note le capitaine Trudel.

Une trentaine de pompiers ont combattu les flammes.

COVID-19

La justice à huis clos au Québec

Dès lundi, le public sera exclu de toutes les salles de cour du Québec, a annoncé la ministre de la Justice et procureure générale du Québec, Sonia LeBel. Une décision qui vise à favoriser la distanciation sociale afin de limiter la propagation de la COVID-19.

Dans un communiqué publié tard en soirée dimanche, la ministre déclare que «toutes les audiences devant être tenues devant un tribunal judiciaire, un tribunal administratif ou un autre organisme de l’administration publique le seront à huis clos».

La décision précise que seules les personnes essentielles au déroulement de l’audience seront admises sur place. Ce qui veut dire que seuls «les prévenus, les parties à une procédure civile ou administrative, les témoins et toutes autres personnes dont la présence aura été jugée nécessaire par le décideur chargé d’entendre l’affaire» pourront être présentes.

Toutefois, les personnes qui travaillent dans les palais de justice, les avocats, les journalistes et les professionnels du domaine de la justice auront accès aux palais de justice.

Ces nouvelles mesures s’appliquent à la Cour d’appel du Québec, la Cour supérieure du Québec, la Cour du Québec, toutes les cours municipales de la province ainsi que l’ensemble des tribunaux administratifs et des organismes de l’administration publique qui tiennent des audiences.

Par ailleurs, la ministre de la Justice et la juge en chef du Québec ont pris la décision de suspendre certains délais de prescription et de procédure civile en raison des circonstances liées à l’état d’urgence sanitaire.

Justice et faits divers

Violence conjugale: six mois de prison supplémentaires pour Marco Murat

TROIS-RIVIÈRES — Marco Murat, cet individu qui a été condamné tout récemment à 18 mois de prison pour une invasion de domicile, vient de se voir imposer six mois supplémentaires pour des gestes de violence conjugale et du harcèlement criminel.

Entre 2006 et 2017, il s’est en effet livré à des voies de fait à plusieurs reprises sur la plaignante. Il l’a entre autres malmenée, poussée et serré à la gorge. Et, pendant toutes ces années, il a également exercé sur elle de la violence psychologique. Parmi les faits relatés par la procureure de la Couronne, Me Martine Tessier, Marco Murat s’est notamment fâché contre la victime pendant qu’ils étaient tous les deux en voiture sur une autoroute. Il s’est arrêté brusquement, l’a tirée par le bras pour la sortir du véhicule et l’a poussée violemment dans un fossé pour ensuite repartir et l’abandonner sur place.

Justice et faits divers

Incendie à Shawinigan

SHAWINIGAN — Un incendie s’est déclaré dans un bâtiment de la rue de la Fonderie à Shawinigan tôt vendredi matin.

De la machinerie était entreposée dans le bâtiment et les pertes matérielles pourraient être importantes selon nos informations. La Sûreté du Québec indique qu’il ne s’agit pas d’un incendie de nature criminelle et heureusement, il n’y a eu aucun blessé.

Justice et faits divers

Enquête préliminaire de Normand Trahan: témoignages sans exclusion

TROIS-RIVIÈRES — La Couronne abandonne sa demande d’exclure une sympathisante de Normand Trahan de la salle d’audience lors du passage à venir de deux témoins à l’enquête préliminaire du propriétaire du Zoo de Saint-Édouard.

Alessandra Magini et Philip Éthier désiraient témoigner sans la présence de Pamela Dubois au palais de justice de Trois-Rivières. Me Julien Beauchamp-Laliberté, procureur de la Couronne, avait déclaré jeudi au juge David Bouchard qu’il allait faire cette demande afin de permettre aux deux personnes de témoigner de façon franche dans un climat serein.

Justice et faits divers

Trois personnes arrêtées pour un vol dans une quincaillerie

SAINT-FRANÇOIS-DU-LAC — Trois personnes ont été arrêtées mercredi, après avoir fait un vol à l’étalage dans une quincaillerie de Saint-François-du-Lac.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), les suspects, deux hommes de 38 et 61 ans, ainsi qu’une femme de 37 ans, ont volé plusieurs outils dans la quincaillerie, vers 12 h 30. Ils ont ensuite pris la fuite en minifourgonnette, mais des témoins ont pu transmettre leur description aux policiers. 

Des patrouilleurs de la SQ du poste de la MRC de Nicolet-Yamaska ont localisé les suspects à Baie-du-Febvre et les ont arrêtés. Ces trois personnes, qui résident à Trois-Rivières, pourraient faire face à des accusations de vol à une date ultérieure. Les objets volés ont tous pu être récupérés.

Actualités

Un gynécologue radié quatre mois

Trois-Rivières — Le Dr Marc Bellemare, un gynécologue-obstétricien de Trois-Rivières, s’est vu imposer une radiation de quatre mois par le conseil de discipline de son ordre professionnel pour avoir traité deux proches et pour des manquements administratifs liés à la tenue de leurs dossiers respectifs.

Il s’agit d’une suggestion commune de sanction soumise par le syndic et les avocats du gynécologue. Le conseil de discipline a accepté de l’entériner le 24 janvier dernier puisqu’elle n’est pas susceptible de déconsidérer l’administration de la justice et qu’elle n’est pas contraire à l’ordre public.

Actualités

Normand Trahan: la requête en stérilisation bientôt débattue

Trois-Rivières —  Les représentations concernant la requête déposée par la poursuite pour la stérilisation d’animaux saisis au Zoo de Saint-Édouard auront lieu à la toute fin de l’enquête préliminaire de Normand Trahan qui a débuté jeudi. 

Le propriétaire du Zoo de Saint-Édouard subit son enquête préliminaire concernant ses accusations de cruauté et de négligence envers les animaux. Jeudi matin au palais de justice de Trois-Rivières, Me Michel Lebrun, avocat de l’accusé, a indiqué au juge son intention de faire le débat sur cette requête à la fin des interrogatoires des témoins qui seront appelés à raconter leur version des faits durant l’enquête préliminaire. L’avocat de la poursuite, Me Julien Beauchamp-Laliberté, a partagé le même avis, si bien que le juge David Bouchard a convenu de procéder de cette manière en rappelant que les témoignages livrés durant l’enquête préliminaire serviront à l’étape concernant la requête pour la stérilisation.

Actualités

Un homme de 61 ans arrêté pour trafic de stupéfiants

Trois-Rivières — Un homme de 61 ans devait comparaître jeudi au palais de justice de Trois-Rivières à la suite d’une saisie de drogues effectuée mercredi par la police trifluvienne.

Les enquêteurs de la police ont reçu des informations selon lesquelles cet homme s’adonnait au trafic de stupéfiants.