Justice et faits divers

Poursuite de 180 km pour un vol d'auto-patrouille

Une folle course-poursuite a eu lieu très tôt jeudi matin, alors que la Sûreté du Québec a pourchassé un individu ayant volé une voiture de patrouille.

L’incident a débuté lorsque les policiers de la MRC Côte-de-Beaupré ont été appelés vers 5h30 du matin pour intervenir à la résidence d’un citoyen de Boischatel, dont le système d’alarme s'est déclenché.

Le suspect est parvenu à fracasser la vitre d’une voiture de patrouille avant de s’enfuir à son bord.

L’homme a été pourchassé sur près de 180 km par les officiers de la Sûreté du Québec, assisté par le Service de police de la Ville de Québec. 

Le suspect a immobilisé le véhicule dans le stationnement d’un établissement de restauration à Louiseville, sur l’autoroute 40 au kilomètre 174, à la hauteur de Yamachiche. Il a été intercepté.

La SQ n’a pas voulu confirmer les chefs d’accusation qui pourraient être déposés. Pour l’instant, les policiers évaluent si l’homme comparaîtra aujourd’hui ou bien s’il doit rester sous observation médicale.

Actualités

Véhicules modifiés: 43 contraventions en juillet

TROIS-RIVIÈRES — Les interventions des policiers de la Sécurité publique de Trois-Rivières ont permis, en juillet, l’émission de 43 constats d’infraction en lien avec des véhicules modifiés.

Les policiers de la Sécurité publique avaient en effet fixé un objectif en juillet de porter une attention particulière aux véhicules modifiés, aux vitres teintées et aux silencieux non conformes. Au cours des diverses opérations réalisées sur le territoire, 43 constats d’infraction ont été signifiés aux conducteurs qui étaient en contravention avec la réglementation. Par ailleurs, dix-neuf conducteurs ont été interceptés pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool ou la drogue, ou encore la garde et le contrôle d’un véhicule avec les capacités affaiblies, et ce uniquement en juillet.

Actualités

Accusé de voies de fait sur ses trois enfants

TROIS-RIVIÈRES — Un père de famille de 57 ans fait face à la justice pour des gestes de violence qui auraient été posés sur ses trois enfants entre 2003 et 2016.

Cet individu de Trois-Rivières, dont on doit taire l’identité pour protéger celle des présumées victimes, est notamment accusé de voies de fait sur sa fille et ses deux garçons. À plusieurs reprises, il leur aurait infligé des claques, des coups de poing et des coups de pied. Parmi les autres gestes qui lui sont reprochés, il aurait notamment tenté d’étrangler l’un de ses enfants et aurait essayé de faire basculer sa fille dans l’escalier en lui donnant un coup de pied dans le dos. Il est également accusé de voies de fait armées pour avoir fait éclater un silex sur la tête de sa fille. Enfin, il doit répondre à un chef de trafic de stupéfiants pour avoir consommé du cannabis avec celle-ci.

Actualités

L’alerte Amber n’était pas applicable

SHAWINIGAN — La disparition pendant quelques heures du petit Zachary Bourgon, lundi après-midi dans le secteur Saint-Georges-de-Champlain à Shawinigan, aura soulevé plusieurs questionnements auprès du public, à commencer par la nécessité ou non de déclencher une alerte Amber. Mais la Sûreté du Québec persiste et signe: les éléments pour le déclenchement d’une alerte Amber, tel que suggéré par de nombreuses personnes du public durant les recherches de lundi après-midi, n’étaient tout simplement pas réunis.

«Pour déclencher une alerte Amber, nous devons avoir des motifs raisonnables de croire que l’enfant a été victime d’un enlèvement. C’est l’élément central pour le déclenchement. Évidemment, ça peut changer à tout moment, mais les éléments de l’enquête ne nous menaient jamais vers cette piste», note Éloïse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Justice et faits divers

Éric Lafontaine coupable de contacts sexuels sur une enfant

LA TUQUE — Éric Lafontaine a été reconnu coupable de contacts sexuels sur une enfant de 11 ans par le juge Jacques Trudel, mardi, au palais de justice de La Tuque. Le juge Trudel rendra sa décision quant à la sentence la semaine prochaine. L’avocat de l’accusé demande entre 3 et 12 mois de prison tandis que le procureur de la Couronne demande une peine de pénitencier de 36 mois.

Le juge Jacques Trudel n’a pas cru la version de l’accusé qui avait tout nié en bloc lors de son témoignage, même sa version incriminante donnée aux policiers. Il a qualifié la version de l’accusé, surtout concernant les faits en litige, d’éclatée, éparpillée parfois déconcertante, incohérente, invraisemblable, étonnante, loufoque, «voire même incriminante, sur certains aspects».

Justice et faits divers

Six ans pour une violation de domicile

TROIS-RIVIÈRES — Stéphane Gévry Gingras a été condamné à six ans de pénitencier pour sa participation à une violation de domicile dans la nuit du 5 au 6 novembre 2011 à Sainte-Angèle-de-Prémont.

En compagnie d’un complice, il s’était introduit par effraction dans la résidence d’un couple de personnes âgées vers minuit. Les deux suspects étaient alors cagoulés. À grands cris, ils avaient ligoté l’homme de 73 ans à une chaise en utilisant du ruban adhésif de type «Duck tape». La dame avait subi le même sort en plus d’être bâillonnée. Ils avaient ensuite exigé que le septuagénaire leur remette le contenu de son portefeuille sous peine de faire du mal à sa conjointe s’il refusait de coopérer. Une trentaine de minutes plus tard, les voleurs avaient réussi à mettre la main sur 400 $ en argent et des bijoux avant de prendre la fuite avec la voiture de la dame. Cette dernière avait dû être transportée à l’hôpital pour un choc nerveux.

Justice et faits divers

Francis Saint-Jean reste détenu

TROIS-RIVIÈRES — Francis Saint-Jean, cet individu de 34 ans de Trois-Rivières qui aurait délibérément foncé sur deux policiers avec son véhicule, restera finalement détenu pour la durée des procédures judiciaires intentées contre lui.

Lors de son retour devant le tribunal lundi matin, il a en effet fait savoir par le biais de son avocat Me Jean-François Lauzon, qu’il renonçait à avoir une enquête sur caution. Sa détention a donc été ordonnée par le juge Jacques Trudel. Sa cause a été reportée au 18 septembre.

Actualités

Zachary Bourgon retrouvé sain et sauf

Zachary Bourgon, 7 ans, a été retrouvé sain et sauf à Saint-Georges-de-Champlain.

Il était parti avec un ami se baigner à la plage du lac des Piles. 

Il est de retour chez lui. 

Le déploiement policier pour le retrouver est terminé.

Actualités

Un garçon de sept ans manque à l'appel à Shawinigan

Shawinigan — Un enfant de sept ans, Zachary Bourgon, est actuellement porté disparu à Shawinigan, dans le secteur Saint-Georges-de-Champlain. Sa bicyclette a été retrouvée face à une résidence de l'avenue du Plateau.

Le jeune garçon se rendait chez un ami afin de jouer avec lui, mais cet ami n’était pas à la maison. Il a donc rebroussé chemin mais n’a pas été revu depuis. Il n’est pas revenu à la maison pour le dîner.

Actualités

Accident avec blessé grave

BÉCANCOUR — Un accident a fait deux blessés, dont un grièvement, samedi vers 4h sur la 261, à la hauteur de Bécancour. Le conducteur, un jeune homme dans la vingtaine a fait une sortie de route. Son passager a été gravement blessé, mais on ne craint pas pour sa vie selon Hélène Nepton, porte-parole de la Sûreté du Québec.

«Le conducteur a été arrêté sur les lieux pour conduite avec les facultés affaiblies causant des lésions», souligne-t-elle. L’individu a été relâché samedi matin sous promesse de comparaître.